<![CDATA[Journal La Revue - Centre d'implantologie dentaire des Moulins :: Blogues de La Revue]]> http://www.larevue.qc.ca/blogue-centre-implantologie-dentaire-moulins-43.php Wed, 22 Nov 2017 13:23:29 -0500 http://www.larevue.qc.ca/images/logo_la_revue.gif <![CDATA[Journal La Revue - Centre d'implantologie dentaire des Moulins :: Blogues de La Revue]]> http://www.larevue.qc.ca/blogue-centre-implantologie-dentaire-moulins-43.php Zend_Feed http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss <![CDATA[Des solutions oui, mais à quel prix?]]> Dr François Bourdeau http://www.larevue.qc.ca/blogue-centre-implantologie-dentaire-moulins-43.php?art=576 Je vis à la clinique, depuis un certain temps, une situation très inconfortable avec des patients. Je vous explique :

L’essor de l’implantologie apporte, oui, l’avancement de la technologie, mais aussi son lot de personnes qui profitent de cette tendance pour proposer des traitements parfois des plus farfelus.

 

Nous suggérons aux patients qu’ils rencontrent de deux à trois chirurgiens en consultation avant de prendre une décision éclairée et réfléchie concernant la pose de leurs implants. Si vous le pouvez, insistez pour avoir votre consultation avec le chirurgien qui vous opérera, car seul votre chirurgien-dentiste peut répondre adéquatement à vos questions chirurgicales. Un denturologiste peut faire un plan de traitement prothétique, mais ne peut vous faire un plan de traitement implantaire chirurgical. Par contre, il saura vous guider vers son chirurgien.

 

Donc, je disais que, depuis un certain temps, je vivais des situations inconfortables avec les patients, car ils arrivent avec des solutions vraiment inadaptées à leur condition dentaire, mais ils ont eu un prix tellement plus bas qu’ils croient que le traitement adéquat est hors de prix.

Je mets en exemple des patients qui sont édentés complètement et que le meilleur plan de traitement requis pour un tel cas est la pose de cinq implants en bas reliés avec barre, ça c’est ce qui est recommandé, mais voilà que la solution qui leur a été suggérée est de mettre deux implants au-devant du maxillaire inférieur sans barre comme plan de traitement, ce qui s’avère le plus mauvais traitement suggéré à moins de cas TRÈS particuliers. Pourquoi le pire traitement, me direz-vous? C’est bien simple : il aggravera votre problème, car votre force de mastication sera beaucoup trop grande en arrière et fera un effet de levier en atrophiant encore plus votre masse osseuse! Alors, POURQUOI offre-t-on ce plan de traitement au patient? Eh bien, voici la réponse : LE PRIX... C’est vrai que c’est beaucoup moins dispendieux, alors alléchant, pour le         portefeuille du patient et facilement accepté par ce dernier, MAIS attention : cela ne réglera pas votre problème. Au contraire, il empirera votre condition dentaire et vous aura coûté une somme d’argent inutilement, car votre qualité de vie ne sera pas retrouvée avec un tel plan de traitement. Même chose quand on vous propose de mettre des implants sans barre pour relier le tout. Oui, encore une fois, c’est moins dispendieux, mais ce n’est pas un bon plan traitement.

Vous savez, l’implantologie est une discipline dentaire universitaire. Elle doit être pratiquée dans les règles de l’art et il n’y a pas de place à l’improvisation et surtout au plan de traitement minimisé pour être certain que le patient signera ce plan. Donc, faites attention à qui vous avez affaire. Renseignez-vous sur ce que l’on vous offre, chers patients. Quand vous regardez pour vos implants dentaires, soyez vigilants à ce que l’on vous propose. Ce n‘est pas une auto, un bateau, une moto que vous vous offrez, mais bien une qualité de vie!    

]]>
Tue, 04 Oct 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Des implants dentaires à mon un âge… OUI!]]> Dr François Bourdeau http://www.larevue.qc.ca/blogue-centre-implantologie-dentaire-moulins-43.php?art=569 De nos jours, les gens du troisième âge ne vivent plus en attendant la mort. Ils vivent de plus en plus longtemps et ils sont très actifs. Selon le calcul des Nations Unies, la population âgée de plus de 65 ans dépassera en nombre les enfants de moins de 5 ans!

Il existe par conséquent un intérêt logique à développer des technologies qui facilitent le bien-être et, surtout, l’autonomie. L’implantologie dentaire fait partie de celles-ci.

Avec les années, je reçois à ma clinique des patients de plus en plus avancés en âge. Je parle ici de gens de 75 ans et plus, mais qui sont munis d’une force de vivre et une envie incroyable de profiter pleinement des belles années qui s’offrent encore à eux, mais malheureusement, leur condition dentaire est souvent très déficiente. C’est malheureux, car une bonne dentition pourrait prévenir et surtout régler plusieurs de leurs problèmes de santé et de confiance en eux.

Avoir une condition dentaire adéquate leur permet de conserver le plaisir de déguster un bon repas, de sourire naturellement ou simplement de partager leur intimité avec quelqu’un sans gêne.

Beaucoup de mes patients me demandent quel peut être l’âge limite pour pouvoir recevoir des implants et profiter de nouveau des plaisirs de la vie. Je réponds qu’il n’y a pas d’âge. J’ai des patients au-dessus de 80 ans qui ont obtenu un changement significatif dans leur qualité de vie. Ce sont mes meilleurs référents!

Alors, je terminerai en vous disant que je suis très heureux de participer à l’évolution de la chirurgie dentaire quand je vois des patients retrouver le plaisir de manger et avoir confiance en eux de nouveau, et ce, peu importe leur âge.

]]>
Tue, 20 Sep 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[La confiance en soi génère une influence positive sur notre vie]]> Dr François Bourdeau http://www.larevue.qc.ca/blogue-centre-implantologie-dentaire-moulins-43.php?art=557 Malheureusement, une ou plusieurs dents manquantes (édentation) peuvent influencer négativement cette confiance et nuire à notre qualité de vie au quotidien.

 

La perte d’une ou plusieurs dents peut :

•Limiter vos choix d'aliments et, par conséquent, votre nutrition et votre santé générale.

•L'édentation peut nous rendre mal à l’aise socialement ou au milieu de travail.

•L'édentation peut nuire à nos relations personnelles.

•Si elle n'est pas traitée, l'édentation partielle (l'absence d'une ou de plusieurs dents) peut provoquer un stress sur les dents restantes, leur occasionnant un «travail supplémentaire», pouvant provoquer la perte d'autres dents.

•L'édentation provoque également la perte d'os, ce qui rend l'ajustement de prothèses difficile ou même impossible.

-L’édentation complète, si elle n’est pas comblée, peut provoquer un vieillissement facial plus rapidement (menton qui avance et bouche qui creuse); la pose d’implant permet une stabilité osseuse qui freine ce processus.    

 

Depuis trop longtemps, la meilleure solution pour les dents manquantes était les ponts, les partiels amovibles ou les prothèses complètes.

Auparavant, lorsque plusieurs dents étaient manquantes, une prothèse partielle amovible était suggérée pour fournir le support nécessaire pour remplir les espaces vides.  Les prothèses partielles s'attachent souvent aux dents naturelles à l'aide d'attaches. Ces dernières peuvent occasionner des dommages aux dents naturelles auxquelles elles s'attachent et ainsi causer leur détérioration.

C’est pour cette raison que le patient d’aujourd’hui considère l’implantologie comme premier plan de traitement pour combler la dent ou les dents manquantes, car avec cette technologie, plus besoin de faire appel aux dents adjacentes et le comblement est définitif pour la plupart du temps. 

]]>
Tue, 06 Sep 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Choisir l’implantologie]]> Dr François Bourdeau http://www.larevue.qc.ca/blogue-centre-implantologie-dentaire-moulins-43.php?art=525 Choisir l’implantologie est peut-être moins compliqué et moins long que vous ne le pensez.

Pour que votre traitement en implantologie soit réussi, vous devez bénéficier d’un diagnostic approfondi, d’une consultation individuelle avec votre chirurgien-dentiste et d’un traitement dentaire approprié. Demandez toujours à votre chirurgien-dentiste quels sont les risques et les avantages d’un traitement par implants dentaires.

Diagnostic

C’est le chirurgien-dentiste qui détermine s’il est pertinent d’utiliser un implant en prenant des radiographies. Il faut qu’il y ait suffisamment d’os pour que le traitement puisse être réalisé.

Insertion de l’implant

L’implant dentaire est posé sous anesthésie locale. Il est possible de poser un temporaire pendant la phase de guérison. Cette procédure permet d’obtenir un sourire à l’aspect naturel rapidement. Vous n’êtes jamais sans dents.

Cicatrisation

Après 10 jours environ, on retire les points de suture. La phase de guérison va durer entre 2 à 6 mois, selon la situation médicale. Une hygiène buccale soigneuse est essentielle pendant la phase de cicatrisation de ce traitement.

Mise en place

Ensuite, nous utilisons l’empreinte pour fabriquer votre couronne, ou prothèse. La pose se fait après l’intégration de l’implant.

Post-traitement

Tout comme les dents naturelles, les implants exigent un suivi régulier et une hygiène bucco-dentaire méticuleuse. Avec des soins adaptés, le fonctionnement des implants va être préservé à long terme. Le dentiste traitant informe le patient sur les mesures de nettoyage et d’hygiène à appliquer.

]]>
Tue, 28 Jun 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[La confiance en soi! (suite)]]> Dr François Bourdeau http://www.larevue.qc.ca/blogue-centre-implantologie-dentaire-moulins-43.php?art=519 Lorsque les dents sont enlevées, mère Nature assume qu'il n'y a plus de besoin de conserver la structure osseuse qui supporte les dents. (Après tout, il s'agit de la fonction principale de votre maxillaire inférieur!) Cette structure va donc se détériorer progressivement, ainsi que le maxillaire supérieur. À un tel point que les prothèses ne tiendront plus en place, peu importe la quantité d'adhésif utilisée.

Ce processus est accéléré si toutes les dents sont absentes, mais se produit également lorsque quelques dents seulement sont manquantes. Si rien n'est fait, la structure osseuse pourra se détériorer. Pendant des siècles, l'homme a tenté de trouver un remplacement aux dents manquantes. Aujourd'hui, les technologies de pointe nous permettent d'atteindre cet idéal. L'implant dentaire est le remplacement le plus naturel des dents manquantes.

  • Les implants permettent de retrouver la même facilité de mastication que les dents naturelles. Vous pourrez donc déguster des plats dont vous vous passiez avant.

  • Vous serez en confiance en public, car vos dents ne risqueront plus de se déplacer subitement.

  • Vous retrouverez ce qu'il y a de plus près de l'aspect naturel et de la fonctionnalité de vos dents naturelles.

  • Vous pourrez vous débarrasser des inconvénients reliés aux prothèses (adhésifs, inconfort, etc.).

  • Vos gencives ne seront plus irritées ou douloureuses à cause de vos prothèses.

  • Les implants dentaires contribuent à ralentir considérablement la perte de masse osseuse, car ceux-ci «imitent» les racines des dents naturelles.

  • Plusieurs porteurs d'implants estiment également que leur élocution s'est améliorée à la suite de la pose d'implants.

  • La pose d'implants est maintenant considérée comme la procédure principale au remplacement des dents manquantes.

    Il est aujourd'hui reconnu que les implants dentaires améliorent la qualité de vie et la santé de ceux et celles qui ont choisi cette option.

]]>
Tue, 14 Jun 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[La confiance en soi!]]> Dr François Bourdeau http://www.larevue.qc.ca/blogue-centre-implantologie-dentaire-moulins-43.php?art=506 Il y a peu de choses aussi agréables que de se sentir en confiance le matin lorsque l'on se regarde dans le miroir. Cette impression influence le cours de notre journée, la confiance en soi qu'elle génère a une influence positive sur notre vie.

Malheureusement, une ou plusieurs dents manquantes (édentation) peuvent influencer négativement cette confiance et nuire à notre qualité de vie.

L'édentation :

  • peut limiter nos choix d'aliments et, par conséquent, notre nutrition et notre santé générale;

  • peut nous faire sentir isolé socialement ou dans notre milieu de travail;

  • peut nuire à nos relations personnelles;

  • peut, lorsque partielle (absence d'une ou de plusieurs dents) et non traitée, provoquer un stress sur les dents restantes, leur occasionnant un «travail supplémentaire» pouvant provoquer la perte d'autres dents;

  • provoque également la perte d'os, ce qui rend l'ajustement de dentiers difficile ou même impossible.

    Pendant des années, la meilleure solution pour les dents manquantes était les ponts, les partiels amovibles ou les prothèses complètes.

    Prothèses partielles : Lorsque plusieurs dents sont manquantes, une prothèse partielle amovible peut fournir le support nécessaire pour remplir les espaces vides. Les prothèses partielles s’attachent aux dents naturelles à l'aide de crochets. Ces dernières peuvent occasionner des dommages aux dents naturelles auxquelles elles s'attachent et ainsi causer leur détérioration.

    Prothèses complètes : Certaines personnes peuvent porter des prothèses complètes sans problèmes d'ajustement. Cependant, plusieurs porteurs de prothèses doivent vivre avec la douleur et l'irritation des gencives ou encore ont de la difficulté à manger ou à parler. Plusieurs personnes qui portent des prothèses vivent avec le stress de voir leurs prothèses glisser en public et occasionner de la gêne.

    Ponts fixes : Les dents amovibles, peu importe leur qualité, ne procurent jamais la sensation et la fonctionnalité des dents naturelles. Pendant plusieurs années, les ponts fixes étaient ce qui s'en rapprochait le plus. Par contre, cette solution nécessite la taille de dents naturelles, les endommageant, pour y fixer le pont.

    Il y a un autre prix à payer pour l'édentation. Lorsque les dents sont enlevées, Mère Nature assume qu'il n'y a plus de besoin de conserver la structure osseuse qui supporte les dents. (Après tout, il s'agit de la fonction principale de votre maxillaire inférieur!). Cette structure va donc se détériorer progressivement, ainsi que le maxillaire supérieur. À un tel point que les prothèses ne tiendront plus en place, peu importe la quantité d'adhésif utilisée.

    Ce processus est accéléré si toutes les dents sont absentes, mais se produit également lorsque quelques dents seulement sont manquantes. Si rien n'est fait, la structure osseuse pourra se détériorer. Pendant des siècles, l'homme a tenté de trouver un remplacement aux dents manquantes. Aujourd'hui, les technologies de pointe nous permettent d'atteindre cet idéal. L'implant dentaire est le remplacement le plus naturel des dents manquantes.

  • Les implants permettent de retrouver la même facilité de mastication que les dents naturelles. Vous pourrez donc déguster des plats dont vous vous passiez avant.

  • Vous serez en confiance en public, car vos dents ne risqueront plus de se déplacer subitement.

  • Vous retrouverez ce qu'il y a de plus près de l'aspect naturel et de la fonctionnalité de vos dents naturelles

  • Vous pourrez vous débarrasser des inconvénients reliés aux prothèses (adhésifs, inconfort, etc.)

  • Vos gencives ne seront plus irritées ou douloureuses à cause de vos prothèses

  • Les implants dentaires contribuent à ralentir considérablement la perte de masse osseuse, car ceux-ci «imitent» les racines des dents naturelles.

  • Plusieurs porteurs d'implants estiment également que leur élocution s'est améliorée à la suite de la pose d'implants.

  • La pose d'implants est maintenant considérée comme la procédure principale aux remplacements des dents manquantes.

    Il est aujourd'hui reconnu que les implants dentaires améliorent la qualité de vie et la santé de ceux et celles qui ont choisi cette option.

]]>
Tue, 31 May 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[L’implantologie… complice de votre santé digestive ]]> Dr François Bourdeau http://www.larevue.qc.ca/blogue-centre-implantologie-dentaire-moulins-43.php?art=493 La première chose que vous remarquerez à la suite de la pose d’implants, c’est l’amélioration de votre digestion : la digestion débute dans votre bouche.

Les dents soumettent les aliments au processus mécanique du broyage, en les réduisant en petits morceaux. Votre salive se mélange avec eux. Les enzymes de la salive entreprennent la décomposition digestive des aliments.

Cependant, si l'étape de la mastication (broyage) des aliments est écourtée en raison de l'inefficacité d'une prothèse dentaire amovible, elle altère votre processus de digestion, car le passage des aliments ne s'effectue pas correctement dans votre tube digestif. En ayant une digestion inadéquate, votre système digestif absorbe une moins grande quantité de nutriments essentiels par la suite.

Toutefois, la stabilité des prothèses soutenues par implants renforce indirectement l'équilibre nutritionnel. Lorsqu'une personne éprouve moins de difficulté à consommer des aliments sains et variés, et qu'elle ne subit aucune restriction liée à l'instabilité de ses prothèses dentaires amovibles, son équilibre nutritionnel global s'en trouve amélioré.

Une bouche édentée partiellement diminue la capacité masticatoire du patient et réduit sa consommation de fibres. Les tâches effectuées pour mastiquer seront désormais à la charge de moins de dents. D’où la sollicitation plus importante des dents restantes qui seront ainsi plus rapidement usées. Autre cas fréquent : à la suite de la perte de quelques dents, la digestion se modifie. On mastique moins les aliments, on avale de plus gros morceaux, surchargeant ainsi nos autres organes digestifs, alors imaginez lorsqu’une personne est édentée complètement. On a souvent mal à l’estomac, notre digestion s’alourdit, les intestins sont moins sollicités, car les gens se restreignent à une diète molle la plupart du temps. La perte d’une ou de plusieurs dents n’est pas seulement un problème esthétique, elle a un impact direct sur toute la digestion, donc sur tout l’organisme. Ainsi, les implants dentaires peuvent apporter des solutions à de nombreux problèmes reliés à votre santé.

]]>
Tue, 17 May 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Des réponses claires à vos questions]]> Dr François Bourdeau http://www.larevue.qc.ca/blogue-centre-implantologie-dentaire-moulins-43.php?art=475 Voici des réponses CLAIRES aux questions les plus fréquentes en implantologie.

 

Est-ce que mon état de santé me permet d’envisager cette intervention?

L’implantologie passe évidemment par la chirurgie. Vous devez donc répondre à un questionnaire qui servira à dresser un bilan de santé. Il est cependant très rare qu’un patient ne puisse recevoir un traitement d’implantologie dentaire.

Je suis très occupé, devrais-je interrompre mes activités normales pendant longtemps?

Tout dépend de la nature de l’intervention, du nombre d’implants, de votre état de santé général ainsi que de votre capacité de récupération. Vous devez prévoir un ou deux jours de repos. Après 48 heures de repos, vous pourrez vaquer à vos occupations sans éprouver de malaise important.

Ces interventions sont-elles douloureuses?

Il est impossible de promettre une chirurgie sans inconfort. Nous utilisons des analgésiques très efficaces et une médication préalablement déterminée. La majorité des patients se sont dits agréablement surpris par le déroulement de l’intervention et par la facilité des heures postopératoires.

Est-il nécessaire de traverser une période pendant laquelle il est impossible de porter ma prothèse?

Non, le raffinement des analgésiques, la facilité de l’intervention et les méthodes utilisées vous permettront de porter vos prothèses habituelles immédiatement après la chirurgie initiale et tout au long du traitement, jusqu’à la pose de vos dents permanentes. En effet, votre prothèse sera modifiée afin de la rendre confortable et fonctionnelle et elle jouera un rôle dans la cicatrisation de la gencive et de l’os maxillaire.

Les prothèses sur implants nécessitent-elles un entretien spécial?

Les prothèses sur implants requièrent des attentions semblables à celles qu’il faut accorder aux dents naturelles. Aux brossages quotidiens s’ajouteront des nettoyages effectués lors de vos visites de contrôle chez votre chirurgien-dentiste. D’autre part, des espaces spéciaux sont prévus dans la prothèse afin de faciliter l’usage de la soie dentaire.

Quelle est la durée de vie des implants dentaires?

Mon expérience en tant que chirurgien-dentiste me permet de vous affirmer que la dent naturelle est une structure remarquable, merveilleusement adaptée à sa fonction. Un jour, chacun de nous a reçu un ensemble neuf! Mais aujourd’hui, si vous lisez cette chronique, c’est que vous avez probablement perdu une, plusieurs dents, voire toutes vos dents, et ce, pour différentes raisons. Nous ferons tout ce qui est possible pour que vos implants vous accompagnent pour le reste de votre vie, mais votre attention et vos soins font partie du traitement.

Les implants dentaires sont-ils une solution accessible à toutes les bourses?

Les implants dentaires représentent un investissement à long terme sur ce que vous avez de plus précieux : votre santé, votre apparence et surtout, votre capacité à jouir de la vie en mangeant normalement sans douleur. Seul un examen approfondi autorisera votre chirurgien à vous informer adéquatement au sujet des frais à prévoir. La partie prothétique est souvent partiellement remboursée par vos assurances et l’intervention en implantologie est déductible d’impôt. Il n’est pas nécessaire d’être riche pour choisir cette solution, car c’est avant tout une question de priorité. Vous savez, une belle voiture, un grand voyage, c’est beau, mais retrouver une qualité de vie en mangeant convenablement, c’est inestimable.

]]>
Tue, 03 May 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Implantologie dentaire : l’heure juste sur les étapes]]> Dr François Bourdeau http://www.larevue.qc.ca/blogue-centre-implantologie-dentaire-moulins-43.php?art=461 Chaque cas est unique. De nombreux facteurs influencent le protocole et la durée totale du processus. Vos examens radiologiques et l’évaluation de votre état de santé permettront d’établir le plan d’intervention le plus approprié à votre situation personnelle.

De plus, un chirurgien-dentiste consciencieux veillera à tenir compte de vos exigences professionnelles et de votre rythme de vie pour la prise des rendez-vous. Toutefois, il convient de souligner qu’un certain nombre de visites sont habituellement nécessaires pour effectuer le traitement complet échelonné sur une période de 5 à 12 mois. Méfiez-vous des méthodes rapides!

 

Première étape

Une fois les examens et les soins préalables effectués, nous procédons à la pose des implants. Si vous souhaitez remplacer toutes vos dents, il est possible d’installer l’ensemble des implants en une seule séance. Toutefois, nous décidons ensemble du rythme qui vous convient le mieux. Immédiatement après l’intervention, un ajustement de vos prothèses actuelles vous permet de les porter avec un maximum de confort. Un contrôle de la cicatrisation ainsi qu’un nouvel ajustement de vos prothèses s’imposent au bout d’une dizaine de jours. Donc vous n’êtes jamais sans prothèses.

 

Deuxième étape

De trois à huit mois après la pose des implants, nous fixons les piliers qui vont soutenir vos dents de remplacement. Vos prothèses auront besoin d’un autre ajustement pour s’adapter à une situation qui évolue. Quelques semaines plus tard, le chirurgien-dentiste effectue une vérification de la guérison et aussi un ajustement de la prothèse, s’il y a lieu.

 

Troisième étape

Remarquez qu’il est possible de combiner ces deux premières étapes en une seule. Différents facteurs doivent être considérés pour rendre cette alternative possible. Puisque chaque cas est particulier, nous prenons le temps d’évaluer si cette méthode est valable dans votre cas.

 

Quatrième étape

Un premier essayage de vos futures prothèses nous permet d’évaluer ensemble le résultat afin d’apporter des correctifs, s’il y a lieu. L’essai préliminaire de la barre de soutènement représente la dernière étape de parcours vers votre sourire tout neuf!

 

Cinquième étape

Enfin, le grand jour de la mise en bouche de votre nouvelle dentition! Le chirurgien-dentiste procédera à un ajustement préliminaire et vous prodiguera les conseils d’entretien nécessaires. Ce sera pour vous le moment de célébrer votre qualité de vie retrouvée!  

 

Sixième étape

Quelques visites s’imposent, par la suite, pour procéder à l’ajustement définitif de vos prothèses afin de garantir leur efficacité et leur confort ainsi que d’établir un équilibre parfait qui donnera un éclat sans pareil à votre sourire!  

]]>
Tue, 19 Apr 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[L’Implantologie… On commence par quoi? ]]> Dr François Bourdeau http://www.larevue.qc.ca/blogue-centre-implantologie-dentaire-moulins-43.php?art=438 Avant d’entreprendre un traitement implantaire, le chirurgien-dentiste doit rencontrer le patient pour effectuer un examen bucco-dentaire approfondi, un examen radiologique et une histoire médicale.

L’examen bucco-dentaire a pour but d’évaluer la condition dentaire du patient telle que des dents abîmées, des problèmes de gencives qui doivent être traités avant d’engager le processus implantaire.

L’examen radiologique permet de dépister les affections touchant les racines dentaires et d’évaluer la qualité de l’os. Le panoramique dentaire se fait à la consultation au cabinet de votre chirurgien-dentiste. À la suite de cette étape, il est nécessaire d’avoir un scan qui offre une vision fine et détaillée de l’ensemble de la condition osseuse pour prévoir les modalités du traitement implantaire.

L’historique médical permet d’identifier d’éventuelles contre-indications : maladies cardiaques, ostéoporose, diabète… car oui, il est possible de recevoir un implant malgré certaines conditions médicales déficientes, il faut juste le prendre en considération et être vigilant.

Après la consultation, un plan de traitement et un échéancier vous seront proposés. Ils comprennent d’éventuels soins ou actes de chirurgie implantaire.

Les soins et la chirurgie pré-implantaires

Les soins pré-implantaires consistent à préparer une gencive saine pour optimiser la pose de l’implant. Exemples : extraction de dents abîmées, soins des gencives.

Parfois, le patient a besoin d’une greffe osseuse ou d’une élévation sinusale afin de renforcer le site sur lequel l’implant va être posé. Dans quels cas une greffe osseuse est-elle nécessaire? L’intervention est nécessaire chez 10 à 15 % des candidats aux implants dentaires.

L’absence d’une ou de plusieurs dents sur une longue période fait fondre l’os de la mâchoire qui n’est plus sollicité par les mouvements de mastication. Ce défaut d’os apparaît très clairement sur une radiographie. Pour poser solidement l’implant dentaire, il faut disposer d’un «terrain» favorable, il doit y avoir suffisamment d’os en hauteur et en épaisseur pour accueillir l’implant. Suivant les cas, soit il s’agit d’une petite greffe d’appoint qui peut être réalisée au moment de la pose de l’implant, soit il s’agit d’une greffe plus importante. Dans le 2e cas, il faut laisser l’os se consolider durant 4 à 6 mois environ avant de poser l’implant.

Suivi de l’implant dentaire

En fonction du nombre d’implants et des actes réalisés, votre chirurgien-dentiste vous précisera le rythme du suivi d’entretien. En général, un premier bilan de contrôle est à prévoir environ 1 mois après la pose de la prothèse sur implant.

Par la suite, une visite annuelle peut s’avérer suffisante. Elle permet de vérifier l’état de l’implant et de la prothèse dentaire, mais aussi de la gencive sous-jacente, car les maladies parodontales (gingivite par exemple) peuvent générer une perte osseuse capable de mettre l’implant en danger.

Entretien de l’implant et de la prothèse dentaire

L’entretien passe avant tout par un brossage quotidien et un nettoyage de l’ensemble des dents et des couronnes sur implants qui, comme les dents, sont attaquées par la plaque dentaire. Le brossage doit se faire 3 fois par jour. Il est également conseillé de passer une brossette interdentaire ou du fil dentaire une fois par jour.

 

Chers lecteurs et lectrices, si vous envisagez l’implantologie et que vous avez des questions plus précises vous concernant, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec moi, la consultation est gratuite.

]]>
Tue, 05 Apr 2016 00:00:00 -0400