<![CDATA[Journal La Revue - Dr Claude Lachaine, chiropraticien :: Blogues de La Revue]]> http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-claude-lachaine-chiropraticien-53.php Sun, 19 Nov 2017 19:07:07 -0500 http://www.larevue.qc.ca/images/logo_la_revue.gif <![CDATA[Journal La Revue - Dr Claude Lachaine, chiropraticien :: Blogues de La Revue]]> http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-claude-lachaine-chiropraticien-53.php Zend_Feed http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss <![CDATA[Avez-vous un nerf coincé?]]> Dr Claude Lachaine http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-claude-lachaine-chiropraticien-53.php?art=612 La névralgie, communément appelée un nerf coincé, fait souffrir chaque année un grand nombre d’entre vous. En fait, lorsque le nerf est irrité, il projette une douleur qui est ressentie plus loin. Par exemple, une irritation du nerf à la base du cou peut entraîner une variété de maux de tête. Un autre exemple se produit quand une douleur perçue dans la jambe peut être causée par l’irritation d’une racine nerveuse localisée dans le bas du dos.

Bien sûr, le «nerf coincé» peut se présenter sous plusieurs formes différentes que nous n’avons pas abordées. Par contre, le chiropraticien, de par sa formation, est en mesure de vous dire si votre cas relève de sa compétence.

À votre service depuis plus de 30 ans, n’hésitez pas à me consulter. Il me fera plaisir de vous évaluer!

Votre  chiropraticien de famille,

Dr Claude A. Lachaine

]]>
Tue, 22 Nov 2016 00:00:00 -0500
<![CDATA[La préparation automnale et votre dos]]> Dr Claude Lachaine http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-claude-lachaine-chiropraticien-53.php?art=565 Le mois de septembre est déjà entamé et malgré la température estivale que nous avons eue, il faut bien se rendre à l'évidence que la neige et le froid sont à notre porte.

 

L'automne est synonyme de tâches qui peuvent réveiller ou causer des blessures à nos articulations. Idéalement, nous devrions tous exécuter les travaux en respectant un certain nombre de règles de base pour prévenir les blessures.

 

Premièrement, on devrait s'activer graduellement en commençant la journée. On ne devrait pas débuter par les tâches les plus lourdes. Il serait aussi utile de fractionner sur quelques jours celles qui nous demandent un effort important.

 

Donc, comme il y a beaucoup à faire l’automne, il faut mettre son orgueil de côté et accepter de ne pas finir les grosses tâches d'un seul coup. Votre dos pourra prendre une pause si vous faites une activité qui sollicite plus vos bras par exemple.

 

Au final, il faut comprendre que les mouvements répétitifs que nous exécutons tous les jours peuvent endommager vos articulations sur une longue période et que le chiropraticien peut, après analyse de votre dos, vous conseiller et traiter la cause de vos douleurs et peut-être même prévenir les blessures.

 

Consultez votre chiropraticien d'abord.

]]>
Tue, 20 Sep 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[La santé]]> Dr Claude Lachaine http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-claude-lachaine-chiropraticien-53.php?art=495 Question : qu’est-ce que la santé? Après une période de réflexion, vous pourriez me répondre l’absence de symptômes tels que malaises, inconfort ou encore douleur.

Il ne faut pas aller bien loin pour se douter que «pas mal» ne veut pas dire qu’il n’existe pas une situation sous-jacente qui se déclarera dans les prochains mois ou années. On n’a qu’à penser à l’arthrose ou à certaines maladies comme le diabète ou le cancer.

Il faut dire qu’il existe plusieurs volets à la santé. Il est évident que ce que nous mangeons a des effets à long terme sur notre santé. De plus, une mauvaise qualité de sommeil, un manque d’exercice hebdomadaire, la cigarette… pour ne nommer que ceux-là, sont responsables de notre perte progressive de qualité de vie.

De mon côté, en tant que chiropraticien, je m’intéresse davantage au système nerveux et à l’aspect musculo-squelettique du corps. C’est mon domaine, mon champ d’expertise. Mon but ultime est le bon fonctionnement de votre système nerveux. On peut affirmer qu’une articulation qui bouge mal s’use plus vite, ce qui pourrait interférer avec la santé et le fonctionnement de nos nerfs. En plus, la douleur arrive généralement tardivement (plusieurs années après le début).

Votre chiropraticien est le seul professionnel qui peut vous informer sur l’état de santé de votre colonne et du système nerveux. Pourquoi pas une petite visite prochainement?

]]>
Tue, 17 May 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[Le printemps arrive : attention à votre dos!]]> Dr Claude Lachaine http://www.larevue.qc.ca/blogue-dr-claude-lachaine-chiropraticien-53.php?art=468 Depuis plus de trente ans, je pratique la chiropratique dans la ville de Terrebonne. Chaque année, des dizaines de citoyens se présentent à ma clinique parce qu’ils souffrent de douleurs lombaires.

En effet, pendant la période hivernale, les gens sont plus sédentaires. Ce manque d’exercice nous rend plus vulnérables aux blessures. Le nettoyage (l’entretien) du terrain et des plates-bandes nous amène à nous contorsionner plus qu’à l’habitude. Il en résulte que des patients «coincent» et doivent se faire traiter pour des entorses lombaires.

Que faire pour diminuer les risques de blessures?

• Vous n’avez pas encore commencé; étirez vos membres et commercez à vous activer graduellement.

• Débutez par des tâches plus faciles pour vous réchauffer.

• Vous pouvez amorcer plusieurs projets en même temps de façon à varier les mouvements toutes les 20 minutes. Vous pourrez ensuite revenir aux activités qui vous prennent plus de temps.

• Après votre journée, un peu d’étirements et de la glace (15 minutes, pas plus) dans le bas du dos pourraient réduire l’inflammation.

 

Bon printemps!

 

Note : Un ajustement préventif de votre colonne vertébrale pourrait réduire l’enflure causée par des vertèbres qui ne bougent pas bien lors de vos activités.

]]>
Tue, 26 Apr 2016 00:00:00 -0400