<![CDATA[Journal La Revue - Le Jardin des Mères-Fées :: Blogues de La Revue]]> http://www.larevue.qc.ca/blogue-jardin-meres-fees-55.php Thu, 23 Nov 2017 10:05:54 -0500 http://www.larevue.qc.ca/images/logo_la_revue.gif <![CDATA[Journal La Revue - Le Jardin des Mères-Fées :: Blogues de La Revue]]> http://www.larevue.qc.ca/blogue-jardin-meres-fees-55.php Zend_Feed http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss <![CDATA[L’hémérocalle, cette belle-d’un-jour!]]> Anick Gauthier http://www.larevue.qc.ca/blogue-jardin-meres-fees-55.php?art=527 Connaissez-vous cette reine des vivaces? Probablement que oui à cause des deux vedettes les plus connues, la grande Fulva orangée qui borde nos maisons et nos fossés et la délicate et prolifique Stella di Oro, utilisée dans les aménagements paysagers autant privés que publics.

Il n’y a toutefois pas que ces seules variétés. À partir de quelques hémérocalles indigènes, de nombreux passionnés ont supposé qu’ils pouvaient les croiser et ainsi obtenir des couleurs, des formes, des patrons différents des parents utilisés. Ils ont eu raison, et maintenant, on peut choisir parmi des centaines de variétés différentes!

Ces belles-d’un-jour fleurissent de la fin de juin jusqu’au début d’août si vous prenez soin de planter en alternance des variétés hâtives, des mi-saison et des tardives. Résistante aux maladies, aux mauvaises herbes et aux conditions climatiques extrêmes, l’hémérocalle mérite assurément le titre de reine des vivaces.

Au Jardin des Mères-Fées, nous vous en offrons des centaines de variétés en pots ou provenant directement du champ. Outre sa beauté, l’hémérocalle est facile à planter, à transplanter et à diviser. Alors, si votre jardin n’en contient pas encore, venez vite vous en procurer chez nous. Des années de beauté vous attendent!

]]>
Tue, 28 Jun 2016 00:00:00 -0400
<![CDATA[La fée qui plantait des arbres]]> Anick Gauthier http://www.larevue.qc.ca/blogue-jardin-meres-fees-55.php?art=498 Vous avez acheté votre arbre en tenant compte du type de sol, du drainage, de l’ensoleillement, de l’espace et des restrictions municipales : vous êtes maintenant prêt à planter!

En règle générale, dans un sol meuble*, creusez un trou correspondant à deux fois le diamètre de la motte et à une fois sa profondeur, dans une terre que vous aurez ameublie et amendée. Vérifiez la profondeur du trou en déposant l’arbre dans la fosse. Le collet du végétal (soit la jonction entre les racines et le tronc) doit arriver au même niveau que le sol, car une plantation trop profonde peut nuire au développement de l’arbre à long terme.

Avant de renchausser avec de la terre de qualité, dégagez légèrement les racines spiralées au besoin, et appliquez du mycorhize pour favoriser le développement racinaire. Remplissez la fosse progressivement en vous assurant de compacter délicatement, mais fermement la terre afin de ne laisser aucune poche d'air. Posez un tuteur du côté des vents dominants, formez un bourrelet d'arrosage autour du trou, et arrosez régulièrement la première année en fonction du type de sol et des conditions climatiques.

 

Nous offrons un service de plantation à 80 $/arbre.

 

Bon jardinage!

 

*Voir recommandations spécifiques en sol argileux ou très sablonneux.

]]>
Tue, 17 May 2016 00:00:00 -0400