<![CDATA[Journal La Revue - Brisson Denturologistes :: Blogues de La Revue]]> http://www.larevue.qc.ca/blogue-brisson-denturologistes-73.php Wed, 24 Oct 2018 02:14:27 -0400 http://www.larevue.qc.ca/images/logo_la_revue.gif <![CDATA[Journal La Revue - Brisson Denturologistes :: Blogues de La Revue]]> http://www.larevue.qc.ca/blogue-brisson-denturologistes-73.php Zend_Feed http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss <![CDATA[Quand changer votre prothèse dentaire?]]> François et Denis Brisson, denturologistes http://www.larevue.qc.ca/blogue-brisson-denturologistes-73.php?art=875 Votre prothèse dentaire a une espérance de vie de plus ou moins 5 ans. Mais en tant qu’expert, c’est votre denturologiste qui est le mieux qualifié pour vous indiquer la nécessité d’un renouvellement.

En consultant chaque année votre denturologiste pour un examen et un nettoyage de votre prothèse, vous prévenez les problèmes, dont les mauvaises habitudes que développent les porteurs de prothèse nécessitant un ajustement une nouvelle base ou un changement complet. Les signes suivants devraient vous alerter : votre prothèse adhère moins bien à votre gencive, bouge, coupe mal les aliments, vieillit votre visage, est jaunie et vous occasionne un inconfort ou une douleur. Sans compter tous les autres indices que seul votre denturologiste peut détecter.

En confectionnant lui-même une prothèse de qualité, votre denturologiste voit à minimiser l’impact du changement. Lors du renouvellement, il s’assure que votre nouvelle prothèse se fond aux transformations vécues par votre visage au fil du temps. Chaque nouvelle prothèse entraîne une période d’adaptation tout à fait normale. Votre denturologiste vous informera sur les façons de faciliter et d’écourter cette période.

N’oubliez pas que le port d’une prothèse de 10 ou 15 ans provoque inévitablement des transformations souvent irréversibles de votre physionomie. Plus vous retardez le moment de changer, plus votre apparence et votre confort en seront affectés... peu à peu, sans que vous en ayez vraiment conscience.

 

Quand avez-vous consulté votre denturologiste la dernière fois?

]]>
Tue, 23 Oct 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[Comment choisir votre denturologiste?]]> François et Denis Brisson, denturologistes http://www.larevue.qc.ca/blogue-brisson-denturologistes-73.php?art=857 Au moment de recevoir votre première prothèse dentaire ou de la renouveler, vous vous demanderez sans doute à quel denturologiste vous adresser.

Quels devraient être les critères qui guideront votre choix? Un choix d’autant plus difficile que vous achetez un produit dont vous ne pouvez faire l’essai.

Certains consommateurs accordent beaucoup d’importance au prix et à la rapidité d’exécution. Pourtant, ces deux seuls critères ne sauraient suffire à prendre une décision éclairée. En effet, le prix varie toujours d’une prothèse à l’autre en raison du travail personnalisé que requiert votre bouche. Le denturologiste préférera sans doute confirmer le prix de votre prothèse à la suite de l’examen préliminaire qu’il effectuera généralement sans frais. Quant à la rapidité d’exécution, elle est étroitement liée au type de prothèse préparée. De trois à sept rencontres sont nécessaires selon le type de prothèse pour lequel vous optez.

La façon la plus sûre de choisir son denturologiste reste encore la référence. Examinez les sourires qui vous entourent. Questionnez le porteur de la prothèse sur le confort procuré et les services rendus par son denturologiste. Puis rencontrez ce professionnel pour un examen. N’hésitez pas à lui poser toutes les questions nécessaires. Ses réponses et ses recommandations devraient éclairer votre choix.

Venez nous rencontrer pour une consultation gratuite.

]]>
Tue, 21 Aug 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[L’influence de votre entourage]]> François et Denis Brisson, denturologistes http://www.larevue.qc.ca/blogue-brisson-denturologistes-73.php?art=846 Êtes-vous de ceux et celles qui croient que deux opinions valent mieux qu’une?

Lorsqu’il s’agit de l’achat de nouvelles prothèses dentaires ou simplement de faire quelques ajustements sur ces dernières, il ne faut jamais se fier aux autres, et ce, pour plusieurs raisons :

1. Il n’existe pas deux personnes qui ont une bouche identique. Chacune est unique, présentant ses propres formes, ses propres caractéristiques (exemple : le niveau de sensibilité) et ses propres anomalies. Se comparer serait donc une grave erreur.

2. Le coût des prothèses dentaires varie selon les méthodes et les matériaux utilisés. Il est donc fort probable que celui qui porte une prothèse de mauvaise qualité ait plus de problèmes que celui qui porte une prothèse fabriquée avec attention et précision. Les priorités se définissent différemment pour chaque individu. Réfléchissez donc à ce que vous voulez vraiment avec vos prothèses, plutôt qu’à ce qu’en pense votre entourage.

3. La durée des prothèses constitue un facteur de controverse. Plusieurs personnes portent leurs prothèses dentaires pendant de nombreuses années alors qu’il est recommandé de les changer tous les 5 à 7 ans. Tout est une question de choix personnel. Pourquoi attendre que les problèmes surviennent et que votre confort et votre santé générale s’en ressentent? À vous de choisir!

Afin de trouver ce qui VOUS convient, consultez Brisson denturologistes. Les compétences et les judicieux conseils de ses deux denturologistes vous aideront à prendre des décisions éclairées.

]]>
Tue, 19 Jun 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[La relation entre les médicaments et les prothèses dentaires]]> François et Denis Brisson, denturologistes http://www.larevue.qc.ca/blogue-brisson-denturologistes-73.php?art=743 Quoiqu’ils contribuent au traitement des maladies, plusieurs médicaments peuvent avoir des effets secondaires qui, à leur tour, ont un grand impact sur votre confort lors du port de vos prothèses dentaires.

Certains d’entre eux peuvent faire enfler légèrement les gencives, tels que les pilules de nitroglycérine utilisées pour le traitement des maladies cardiaques. De ce fait, si l’empreinte finale est prise à ce moment, la future prothèse sera nécessairement trop grande lors de la mise en bouche. D’autres, comme les injections d’insuline pour le traitement du diabète, diminuent la production de salive, un lubrifiant naturel qui réduit les blessures en bouche et la stabilité. De plus, certains médicaments peuvent altérer la composition de votre salive en la rendant, par exemple, plus acide, ce qui implique un entretien plus rigoureux de vos prothèses. C’est particulièrement le cas chez les porteurs de base molle.

Il est donc très important d’aviser votre denturologiste lorsque vous prenez des médicaments. De cette façon, nous pourrons vérifier leurs effets secondaires et vous informer des réactions pouvant affecter votre bouche ou vos prothèses dentaires.

Le confort de vos prothèses dentaires, c’est également votre responsabilité!

Venez nous rencontrer pour une consultation gratuite.

]]>
Tue, 17 Oct 2017 00:00:00 -0400
<![CDATA[Douleur aux gencives? Option base molle!]]> François et Denis Brisson, denturologistes http://www.larevue.qc.ca/blogue-brisson-denturologistes-73.php?art=726 Depuis quelque temps, vous ressentez une douleur à la gencive. Votre prothèse dentaire vous blesse malgré qu’elle ait été minutieusement ajustée. Vous avez aussi remarqué que votre prothèse dentaire est de moins en moins confortable et qu’elle bouge de plus en plus.

Il s’agit sans doute du phénomène appelé «résorption osseuse». Heureusement, il existe un type de prothèse qui peut amoindrir ce problème : la prothèse avec base molle. Utilisée surtout pour la prothèse inférieure, la base molle est un coussin qui fait partie de votre prothèse. Puisqu’elle est souple, la base molle irrite moins votre gencive.

Lors de la confection de votre prothèse, votre denturologiste procèdera à l’installation de la base molle en la faisant cuire à l’intérieur de la prothèse. La base molle n’arrêtera pas le processus de résorption osseuse de votre gencive, dont la forme et l’épaisseur se modifient continuellement. Sur une prothèse récente, il est même possible d'en ajouter une. Afin que votre nouvelle prothèse avec base molle vous donne un confort constant au fil du temps, vous devrez la faire vérifier tous les ans et la changer au besoin.

Vous prolongerez ainsi la santé de votre gencive en vous assurant d’une adhérence maximale.

]]>
Tue, 19 Sep 2017 00:00:00 -0400
<![CDATA[Les implants dentaires : retrouver son sourire ]]> François et Denis Brisson, denturologistes http://www.larevue.qc.ca/blogue-brisson-denturologistes-73.php?art=717 Quoique certains artéfacts laissent croire que les implants dentaires remontent à l’ère de la préhistoire, un intérêt réel pour cette technologie innovatrice ne s’est manifesté que dans la deuxième demie du 21e siècle. En effet, au début des années 50, le chercheur suédois Per-Ingvar Branemark a découvert que le titane était biocompatible, c’est-à-dire qu’il avait une capacité impressionnante à s’intégrer aux tissus humains, et ce, sans être rejeté par l’organisme. Néanmoins, ce n’est qu’en 1965 que les premiers implants dentaires ont été testés et posés sur un patient. De là, le Dr Branemark a mis au point un système d’implants qui, pendant 35 ans, a engendré de nombreuses recherches internationales afin d’améliorer les techniques de fonctionnement et de chirurgie.

 

Aujourd’hui, les implants dentaires sont l’équivalent de véritables racines de dent et ses nombreux bienfaits en font LA meilleure solution. Permettant de retrouver le confort, la fonctionnalité et l’esthétique des dents naturelles, ces derniers constituent une alternative fiable pour retrouver une saine qualité de vie ainsi qu’une meilleure santé en général. Ils facilitent grandement la mastication et la digestion des aliments contrairement à l’efficacité restreinte des prothèses dentaires conventionnelles. Ils réduisent également la perte osseuse au niveau des mâchoires, causant indirectement le vieillissement du visage.

 

Finalement, ils stabilisent de manière significative les prothèses dentaires. En somme, choisir les implants dentaires, c’est retrouver son véritable sourire!

Nos bureaux seront fermés du 22 juillet au 6 août.

Bonnes vacances!

]]>
Tue, 11 Jul 2017 00:00:00 -0400
<![CDATA[Un partiel? C’est essentiel]]> François et Denis Brisson, denturologistes http://www.larevue.qc.ca/blogue-brisson-denturologistes-73.php?art=709 La perte de quelques dents n’est pas un phénomène anodin.

Pensez-y bien une deuxième fois!

La mobilité des dents restantes :

Les dents avoisinant celles qui ont été extraites finissent par se déplacer. Il en résulte des troubles de mastication et d’esthétique.

Mauvaise digestion :

Une dentition incomplète entraîne une mauvaise mastication des aliments et une mauvaise digestion, puisque l’estomac reçoit une surcharge de travail.

Usure prématurée des dents :

Les dents restantes sont plus sollicitées et subissent des pressions plus fortes lors de la mastication, et par conséquent, elles s’usent plus rapidement.

Instabilité de la prothèse complète du haut :

Un appui incomplet sur une mâchoire édentée entraîne un déséquilibre et une instabilité. Elle est aussi une cause importante de douleurs et d’inconfort.

Le port d'un partiel peut améliorer l’esthétique de votre visage et peut prévenir des douleurs au cou, aux oreilles et des maux de tête, sans oublier qu’il vous permet d’afficher un beau sourire.

Quand avez-vous consulté votre denturologiste la dernière fois?

]]>
Tue, 13 Jun 2017 00:00:00 -0400
<![CDATA[Prothèse dentaire de plus de 5 ans : attention!]]> François et Denis Brisson, denturologistes http://www.larevue.qc.ca/blogue-brisson-denturologistes-73.php?art=697 Si vous portez la même prothèse dentaire depuis plus de cinq ans sans que celle-ci ait été examinée par votre denturologiste, vous exposez votre santé à des risques inutiles. Trop de gens croient qu’une prothèse demeure adéquate pendant près de vingt ans. Rien n’est plus faux!

La prothèse amovible est constituée d’une matière solide qui n’est pas malléable. D’autre part, votre visage, votre bouche et vos mâchoires se transforment au fil des ans. Puisqu’elle n’a pas la possibilité de s’adapter à ces changements et que les dents artificielles s’usent avec le temps, la prothèse ne peut accomplir efficacement son travail que sur une période d’environ cinq ans. Cette réalité entraîne des conséquences néfastes, souvent invisibles et imperceptibles pour le porteur d’une prothèse périmée.

Voici une brève liste des effets les plus nuisibles que peuvent subir les porteurs d’une prothèse dentaire de plus de cinq ans :

- ramollissement de la gencive;

- gencive douloureuse, irritée;

- mastication plus ardue et digestion plus difficile;

- maux de tête, d’oreilles, de cou et problèmes d’articulation;

- bouche qui creuse et visage qui vieillit de façon prématurée;

- résorption accélérée de la gencive.

Et cette liste n’est que partielle!

Peu de gens apportent un soin régulier à l’entretien de leur prothèse. Certains omettent même de l’enlever pour la nuit. Ne prenez pas de risque avec votre santé!

Visitez annuellement votre denturologiste pour un examen.

]]>
Tue, 16 May 2017 00:00:00 -0400
<![CDATA[Mieux vaut prévenir que guérir]]> François et Denis Brisson, denturologistes http://www.larevue.qc.ca/blogue-brisson-denturologistes-73.php?art=677 Lorsque vous perdez vos dents, vos gencives se modifient graduellement et l’os de vos mâchoires diminue de volume d’année en année. Ce phénomène est appelé la résorption osseuse et il peut affecter la stabilité de vos prothèses.

Il est donc essentiel de faire vérifier vos prothèses dentaires par votre denturologiste, et ce, chaque année. N’attendez pas de ressentir de la douleur ou un inconfort avant de consulter votre denturologiste. Même si vous n’éprouvez aucun de ces désagréments, cela n’est pas nécessairement un gage que votre prothèse est adéquate.

Lors de votre examen annuel, votre denturologiste pourra examiner votre prothèse, vous conseiller et effectuer également un nettoyage en profondeur ainsi qu’un polissage de cette dernière afin de lui redonner son lustre original.

De plus, les porteurs de prothèses partielles peuvent profiter de l’occasion pour faire resserrer les crochets de leurs prothèses pour une meilleure stabilité.

En somme, l’examen annuel de votre prothèse permettra au denturologiste de déceler tout problème actuel ou futur.

]]>
Tue, 11 Apr 2017 00:00:00 -0400
<![CDATA[Le secret d’une prothèse dentaire bien réalisée]]> François et Denis Brisson, denturologistes http://www.larevue.qc.ca/blogue-brisson-denturologistes-73.php?art=669 La confection d’une prothèse dentaire est un art qui requiert patience, minutie et expérience. Le denturologiste s’impose sans contredit comme la référence en la matière.

 

Pour vous assurer d’un travail bien fait, le denturologiste prend tout d’abord les empreintes de vos gencives. Il relève ensuite une deuxième série d’empreintes à partir de portes-empreintes fabriquées pour vos gencives. Il procède alors, à l’aide de maquettes, à l’enregistrement de l’articulation, soit la position entre les gencives supérieures et inférieures.

 

Par la suite, le denturologiste positionne les dents artificielles sur les maquettes avec de la cire afin d’obtenir une apparence esthétique qui répond à vos attentes. Puisque les dents sont fixées dans la cire, cela permet d'avoir la latitude nécessaire pour apporter les modifications et atteindre le niveau d'esthétique souhaité.

 

L'avantage d’avoir recours à un denturologiste pour faire confectionner ses prothèses est que l'ensemble du travail est réalisé sur place. En évitant les intermédiaires, vous éliminez les surprises et les délais inutiles.

 

Ceci est sans aucun doute votre meilleur gage d’une prothèse sur mesure de très grande qualité.

]]>
Tue, 21 Mar 2017 00:00:00 -0400