-1° Terrebonne, dimanche 19 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Me Simon Larin, notaire

Fil RSS

À propos de l'auteur

Me Simon Larin œuvre en droit notarial dans la MRC Les Moulins depuis 25 ans. Si vous avez besoin de ses conseils sur le plan juridique, car vous voulez acquérir votre première maison, vous souhaitez vous installer avec votre nouveau conjoint, vous mariez, vous attendez la venue prochaine d'enfants ou vous désirez faire votre testament, n’hésitez pas à le consulter. Il peut aussi monter des mandats d'inaptitude, documents essentiels, mais maintes fois oubliés.  

Les conjoints de fait

Mardi 1 novembre 2016

Par Simon Larin

Pour ma dernière chronique de l’année, nous allons parler d’amour et également d’argent.

 

Vous commencez une nouvelle union, mais vous avez des actifs, des meubles et une maison à vous? Il faudrait mettre de l’ordre dans vos papiers pour être certain d’être parfaitement clair avec votre nouveau conjoint.

 

Rien de plus simple : une consultation chez votre notaire peut vous aider à vous retrouver.

 

Dans un premier temps, le notaire fera le tour de votre situation et vous soumettra de bonnes recommandations. Dans ma pratique, je commence régulièrement à parler de testament et de mandat de protection (les meilleurs amis des conjoints de fait).

 

Par la suite, nous aborderons la nécessité de signer une convention de vie commune en précisant les droits et les obligations de chacun des partenaires. Nous aborderons le paiement des charges et dépenses du couple, nous préciserons le partage des biens si une rupture survient. Quand le bateau prend l’eau, il est souvent trop tard pour négocier et préciser ces points alors qu’avant d’arriver au point de non-retour, signons un contrat de vie commune. Comme on dit : «Les bons comptes font les bons amis».

 

Pourquoi attendre avant de faire une rencontre? Soyez prudent. Votre notaire vous attend.

 

En terminant, joyeux Noël et bonne année!

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités