-5° Terrebonne, mardi 21 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

le blogue de Un Monde à Vie

Fil RSS

À propos de l'auteur

L'Éco-Boutique Un Monde à Vie est née pour partager avec vous notre passion pour un monde plus juste, plus sain, plus équitable où chacun travaillera à améliorer son milieu de vie en posant un geste à la fois. Elle propose des produits (alimentation, idées cadeaux, entretien ménager, produits pour bébé, etc.) ainsi qu'une panoplie de cours et ateliers (yoga, méditation, coaching, etc.).

La boutique est située au 1075, montée Masson à Mascouche. Au téléphone : 450 474-5078.

Manger des protéines complètes dans une alimentation végétale

Mardi 19 septembre 2017

Par Camille Poulin

L’alimentation végétale (sans produits animaux) connaît un essor de plus en plus grand pour des raisons de santé, d’éthique et d’environnement. Cependant, ces manières de s’alimenter peuvent parfois faire peur lorsqu’on ne connaît pas d’autres façons de manger que celle où la viande fait toujours partie intégrante des repas.

L’un des mythes les plus courants par rapport à l’alimentation végétalienne est la possibilité d’être carencé en protéines. On pense souvent que seules les protéines animales (comme la viande, les œufs ou les produits laitiers) sont une source suffisante pour notre organisme. Or, il n’en est rien : il est également très facile de manger des protéines complètes en ne consommant que des plantes.

Les protéines sont des molécules composées d’un assemblage d’acides aminés. Il existe 22 acides aminés entrant dans la composition des protéines; 13 d’entre eux sont synthétisés par notre corps, tandis que les 9 autres doivent impérativement être fournis par l’alimentation. Pour qu’une protéine soit dite complète, elle doit donc contenir les 9 acides aminés essentiels.

Il existe plusieurs protéines naturellement complètes chez les végétaux : le soya (de préférence biologique) retrouvé dans le tofu et le tempeh, le quinoa et le sarrasin en font partie. Par la suite, certains groupes d’aliments vont contenir presque tous les acides aminés essentiels, sauf un. On dit que les légumineuses sont déficientes en méthionine, alors que les céréales, les noix et les graines sont déficientes en lysine.

Il suffit donc, pour avoir une protéine complète (et une alimentation équilibrée!), de consommer dans sa journée des légumineuses (haricots, lentilles, pois chiches, idéalement germés) ainsi que des céréales (riz complet, maïs, pain, pâtes), des noix ou des graines, ou encore des protéines complètes telles que mentionnées ci-haut. De cette façon, on s’assure d’avoir tous les acides aminés et les nutriments dont notre corps a besoin pour bien fonctionner!

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités