3° Terrebonne, mercredi 22 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Libre opinion

Gilles Bordonado

Mardi 26 septembre 2017

Votre réalité

Alors qu’il y a tant à dire pour que les citoyens se fassent une idée, le débat électoral a dévié depuis une dizaine de jours sur des sujets qui n’ont aucun rapport avec les politiques municipales à Terrebonne.

Guerre d’affichage, supposées ou possibles menaces et intimidation, appel à la police et à l’UPAC, la campagne électorale à Terrebonne ne tourne pas toujours pour le mieux. Il y a plein de sous-entendus et de non-dits qui veulent laisser croire que l’autre parti, l’autre candidat à la mairie, l’autre organisation électorale ne sont vraiment pas gentils ou intègres. Bref, ça dérape un peu…

Fort heureusement, à travers tout ça, des idées se sont exprimées, les programmes se dévoilent peu à peu, et j’y reviendrai dans une prochaine chronique. Mes lectures nombreuses sont en cours à ce sujet. La Revue annoncera bientôt une initiative qui vous permettra de vous faire une idée sur ce qui vous est proposé par les partis politiques reconnus à Terrebonne.

Parlant de La Revue, elle n’échappe pas aux critiques et aux pressions. Rassurez-vous, nous y sommes habitués. Celles-ci ne nous empêchent pas de faire notre métier avec tout le professionnalisme auquel vous avez droit. Certains faiseurs d’image sont plus intenses que d’autres, mais nous savons faire la part des choses. En 28 ans de journalisme, j’en ai bien vu et entendu, des choses. Mais ce qui est irritant, c’est qu’à l’ère des réseaux sociaux, certains gérants d’estrade anonymes se cachent derrière leurs sites pour pondre des textes non signés afin de déployer leurs analyses tendancieuses et leurs commentaires diffamatoires. Ces propagandistes de malheur armés de leur peu de courage seront retrouvés et finiront par payer pour leur médisance. On ne crache pas en l’air sans que ça retombe et sachez que nous serons là quand cela redescendra. Prends des notes, mon cher Fred, car c’est toi en particulier que j’interpelle, ton petit site avec ses 400 abonnés est sous surveillance. Tes fake news, plusieurs en ont soupé. Mais je m’éloigne…

Alors que des médias ne donnent pas l’espace mérité aux affaires municipales, nous avons fait le choix de leur consacrer une grande place, car elles sont au cœur de votre réalité, qu’il s’agisse de l’inauguration d’un nouveau poste de police, de l’implantation de bacs bruns ou des positions des différents partis politiques et candidats aux élections municipales.

Dans la cohue de certains sites Facebook, où la nouvelle n’est pas vérifiée, notre place comme analystes de la chose politique est précieuse et je suis fier que La Revue puisse contribuer à une saine expression de la démocratie.

1 an Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités