15° Terrebonne, mardi 25 septembre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Libre opinion

Gilles Bordonado

Mercredi 29 novembre 2017

Enfin…

La générosité du gouvernement Couillard qui réduit les impôts et réinvestit dans les domaines de la santé et de l’éducation est tournée au ridicule par les partis d’opposition, mais aussi par nombre de contribuables qui ont été saignés à blanc au cours des trois dernières années.

Personne n’est dupe du stratagème, alors que des élections générales sont attendues d’ici 10 mois. Trois années de hausses de tarifs de toutes sortes et des coupures dans tous les départements de l’État sont suivies par une année de cadeaux. Ça fait des années que je répète que c’était ça le scénario et vous y avez droit aujourd’hui.  

La première phase des bonbons aux contribuables est tombée lors de la mise à jour économique, et ce, juste avant le temps des Fêtes. La seconde phase frappera en mars lors de la présentation officielle du budget.

Je disais souhaiter dans mes chroniques que les citoyens ne soient pas dupes de la situation et il semble que vous ne l’êtes pas. Tout le monde a remarqué et subi la dégradation des services aux citoyens lors du mandat de Philippe Couillard. Qu’il s’agisse de la réduction des services aux élèves en difficulté et des listes d’attente interminables dans le domaine de la santé.

Tout le monde a remarqué et subi la multiplication des frais cachés, des hausses de tarifs et l’obligation d’aller au privé pour profiter de services impossibles à obtenir dans les domaines de la santé et de l’éducation. Les coupures ont forcé les commissions scolaires à hausser les taxes scolaires. Il en va de même dans les municipalités et pour nombre de services publics.

La vraie générosité, c’est vous qui en avez fait preuve. Vous vous êtes privé de services et vous avez payé plus qu’auparavant. S’il y a une générosité à applaudir, c’est la vôtre.

Ce qui m’encourage, c’est que l’usure du gouvernement libéral semble se confirmer dans l’électorat. Les gens en ont assez de se faire rire dans la face par ce parti miné par la corruption et le copinage et au pouvoir depuis 15 ans.

La chute du PLQ est toute proche. Ça se sent. Vous en avez assez vu. Le futur, il semble qu’il passera par la Coalition Avenir Québec, qui a le vent dans les voiles. Le PQ, dont je suis un partisan étant souverainiste, n’a pas la cote par les temps qui courent, tiraillé à sa droite par la CAQ et à sa gauche par Québec Solidaire. Il semble bien qu’un gouvernement de droite puisse être remplacé par un autre gouvernement de droite. Une chose est certaine cependant, l’ère libérale tire à sa fin. Enfin…

La Revue en 5 minutes CEL

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités