5° Terrebonne, mercredi 22 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

LIBRE OPINION, par Gilles Bordonado

Jeudi 2 décembre 2004

L'édition de cette semaine en met plein la vue! Après le superbe magazine anniversaire présentant le nouveau Théâtre du Vieux-Terrebonne (TVT), La Revue vous dévoile en primeur la magnifique soirée inaugurale à laquelle était convié le gratin de Terrebonne et des environs. Quel grand spectacle ce fut!

Si la brochette d'artistes présents est garante de l'avenir de cette nouvelle salle, celui-ci sera grandiose. Il y en avait pour tous les goûts : jazz, chant classique et populaire, musique classique, populaire et folklorique, gospel, humour en mots et en chanson, et autres. Les plus connus comme les moins connus ont offert des prestations de première classe. Il était tout à fait extraordinaire de voir se succéder autant de grands noms, tels les chanteurs Richard Séguin, Michel Rivard, Luce Dufault et Robert Marien, les humoristes Lise Dion et Jean-Michel Anctil, André Gagnon et les comédiens Andrée Lachapelle et Benoit Brière. On parlera longtemps du numéro d'ouverture des frères Aubin, Olivier et Stéphane, soulignant qu'ils sont les enfants célèbres de… Marc Aubin. Et que dire de Grégory Charles et de sa merveilleuse chorale! Fabuleux.

Le programme était un bel hommage envers Terrebonne, la Société de développement culturel de Terrebonne, son président, André Shatskoff, la Ville de Terrebonne, le TVT, la directrice du TVT, Suzanne Aubin, et son équipe. Tous ont unanimement souligné le brio de Mme Aubin, l'accueil chaleureux qu'elle offre, comme celui des spectateurs qui bondaient le petit TVT depuis sa fondation.

Tous ont parlé de l'âme de la petite salle qui devait traverser la rue Saint-Pierre, un vœu qui sera exaucé, selon moi. Car l'âme du TVT, c'est bien sûr un peu la salle et sa configuration, mais c'est aussi les merveilleux artistes qui s'y produisent et le travail des artisans œuvrant sur place. Mais l’âme du TVT, c’est surtout les spectateurs conquis d'avance qui y occupent un siège soir après soir. C'est donc maintenant à vous, à nous, de lui donner le cachet chaleureux qu'on lui connaissait par le passé.

29 nov 2017 ALBI NISSAN cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités