5° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

LA RÉUSSITE... MISSION POSSIBLE !, par Robert Darche & Jean Bourque

Mardi 1 novembre 2005

Le rôle du parent dans la supervision des devoirs et des leçons

Pour faire suite à l’article paru en septembre sous le titre «Mieux se connaître comme parent», nous vous proposons maintenant de bien connaître votre rôle de parent dans la supervision des devoirs et des leçons.

Jean Bourque, orthopédagogue

Robert Darche, enseignant

Lorsque notre projet d’avoir un enfant se concrétise, nous sommes euphoriques. Dès lors, notre rôle de papa et de maman «J’aime du cœur!» se met en branle et il n’existe plus de limite à l’amour que nous voulons lui donner.

Mais voilà que bébé grandit, qu’il commence l’école et qu’il devra faire toutes sortes d’apprentissages plus ou moins difficiles. La période des devoirs et des leçons, qu’elle soit plaisante ou non, en fera partie et c’est là que votre rôle de papa et maman en deviendra un de Père et de Mère. Votre «J’aime du cœur!» devra alors se transformer en G.E.M., c’est-à-dire Guider, Encadrer et Motiver.

Guider

Guider, c’est montrer le chemin tel un phare qui guide les bateaux. Comme parent vous devez être un repère pour votre enfant. De par votre expérience, vous êtes à même de reconnaître l’importance d’amener votre enfant à TOLÉRER de petites frustrations passagères comme les devoirs et les leçons, afin de lui en éviter de plus grandes dans le futur. Bien évidemment, l’enfant, à ce stade-ci, n’a pas la maturité nécessaire pour comprendre cette cause commune. Aussi, après une heure de devoirs et de leçons, ne vous attendez pas à plusieurs mercis ou à ce qu’il en redemande… mais persévérez! Et pour vous encourager à persévérer, nous partageons avec vous les résultats d’une recherche menée auprès de 2000 finissants de 5e secondaire alors que plus de 90 % des répondants mentionnent qu’ils sont restés ACCROCHÉS à l’école grâce au support et à l’encouragement de leurs parents.

Il ne s’agit pas seulement d’encouragements à la performance, mais plutôt de l’attitude que vous aurez à savoir être disponible, faire ressortir ses qualités, montrer de l’intérêt pour la vie scolaire et échanger avec lui dans le but de lui transmettre des valeurs sûres telles que la ténacité, l’effort et le respect.

Encadrer

Encadrer, c’est mettre en place un cadre précis pour favoriser l’étude dans une ambiance calme qui facilitera la concentration. «Mettre un cadre, c’est mettre en valeur!»

Pour y arriver, il est important d’avoir de la rigueur et de s’affirmer en mettant en place des RÈGLES CLAIRES et PRÉCISES, appliquées avec CONSTANCE et en HARMONIE avec les partenaires (conjoint ou conjointe, école, service de garde, etc.). Cela suppose qu’il y aura des permissions, mais aussi des interdits.

Motiver

Le mot «motivation» est synonyme de mouvement ou de moteur. C’est ce qui nous pousse à passer à l’action : « MOTIVATION = MOTIF+ACTION ».

On confond souvent aimer et motiver. Or, il est prouvé que si on attend d’AIMER faire quelque chose pour le faire, on risque parfois d’attendre longtemps… c’est comme attendre d’aimer laver la vaisselle : si on attend trop, le comptoir de cuisine risque de crouler sous l’amas d’assiettes entassées.

Être motivé comme parent, c’est avoir suffisamment de motifs pour agir. C’est consacrer du temps à son enfant, c’est faire preuve de patience et de calme, c’est encourager l’effort et non uniquement le résultat. C’est aussi reconnaître l’importance des devoirs et des leçons qui permettent d’acquérir de bonnes habitudes de travail tout en vous renseignant sur les apprentissages de votre enfant.

En résumé, votre rôle consiste à permettre à votre enfant de revoir et d’approfondir les notions enseignées chaque soir dans une ambiance calme et sereine. S’il sait que vous demeurerez ferme dans l’application de vos règles mais que vous l’appuierez dans son travail quotidien, sans pour cela le faire à sa place, il développera le goût de l’effort et de la réussite. Cet état d’esprit ne s’impose pas, il se transmet plutôt par l’exemple.

Bonne chance, chers parents, et nourrissez l’espoir que votre enfant saura devenir un adulte dont vous serez fiers.

__________________________

Jean Bourque et Robert Darche sont respectivement orthopédagogue et enseignant. Depuis 1994, ils offrent leurs services comme animateurs et conférenciers aux parents, aux enseignants et aux éducateurs en service de garde sur différents thèmes touchant la réussite scolaire.

1 an Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités