5° Terrebonne, samedi 25 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Le 2e Festival d’été de Terrebonne déjà en préparation

Jeudi 2 décembre 2004

Au début de l’été 2005 se tiendra la deuxième édition du Festival d’été de Terrebonne au parc Villeneuve, dans le secteur La Plaine. La toute première édition a connu un grand succès avec plus de 5 000 visiteurs, et ce, malgré la température maussade. C’est pourquoi l’équipe de bénévoles de huit organismes sans but lucratif s’active déjà à préparer une deuxième édition, quelque peu différente de la première.

Monique Villeneuve

Le 19 novembre, le président du Festival, Marc Tassé, avait convié les bénévoles de la première édition, au nombre d’environ 300, afin de les remercier de leur implication et surtout pour célébrer dignement le Griffon d’or récemment remporté pour l’événement sociocommunautaire de l’année à Terrebonne. Ce prix a motivé l’équipe de bénévoles, qui se retrouvaient avec un plaisir évident. Les photos projetées sur grand écran en ont replongé plusieurs dans l’événement de l’été 2004.

En préparation

Sans vouloir révéler l’ensemble de la programmation de la prochaine édition, M. Tassé laisse entendre que les jeunes et les familles continueront d’être au cœur de l’événement. Les activités ayant remporté le plus grand succès, tels le mur d’escalade, la petite ferme et les jeux gonflables, seront de retour. Des spectacles s’adressant aux adultes seront également présentés en soirée, l’idée étant d’occuper le parc durant toute la durée du Festival.

Le Festival d’été de Terrebonne constitue une formidable expérience d’implication permettant de mettre en évidence les talents de chacun, jeunes comme adultes. Il constitue également une collecte de fonds commune pour les huit organismes.

Geneviève Paris, de l’organisme Échange Gardiennage des Moulins, indiquait également qu’une des plus belles surprises de la première édition avait été l’implication des adolescents du secteur. «Trop souvent, on parle des jeunes qui décrochent, qui se droguent ou qui fuguent, alors que la majorité sont tellement extraordinaires», soulignera-t-elle avec des petites lumières au fond des yeux.

Pour Marc Tassé, le fait que les huit organismes aient pris la responsabilité de l’organisation de l’événement constitue un pas important pour l’ensemble du secteur La Plaine. La première édition aura notamment permis de créer une synergie et un dynamisme entre ces organismes qui, auparavant, menaient leurs activités chacun de leur côté.

31 dec 2017 Ptit Creux

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités