1° Terrebonne, vendredi 20 avril 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

70 jours au Pérou en aide humanitaire
En juin 2018, Rachel Benoit partira pour le Pérou afin d’y réaliser un projet humanitaire de gestion de déchets. (Photo : courtoisie)

70 jours au Pérou en aide humanitaire

Gilles

Fontaine

presse@larevue.qc.ca

Mardi 19 décembre 2017

À compter du mois de juin 2018, et pour 70 jours, la Mascouchoise Rachel Benoit sera à l’œuvre dans la ville de Caraz au Pérou pour réaliser un projet humanitaire de gestion des déchets. Rachel fera partie d’une équipe de sept humanitaires de Québec sans frontières (QSF).

Caraz est une ville péruvienne comptant plus de 20 000 habitants.

«Dans cette communauté, il n’y a pas vraiment de collecte des déchets. Et avec la globalisation, il se trouve dans le sol des matériaux dont les habitants ne savent pas toujours comment disposer. Plus en détail, le projet d’une saine gestion des déchets est comme une graine que nous irons semer. D’abord, nous irons entendre leurs besoins et constater la situation. Et à partir de ces informations, nous monterons un projet autonome adapté à leur situation. Ce sera notre priorité.»

Échange d’humanité

«Il est vrai qu’on apporte notre aide, mais c’est aussi un réel échange culturel. Nous serons hébergés dans les familles et nous prévoyons rencontrer la population autochtone. D’ailleurs, encore aujourd’hui, cette population autochtone, qui vit dans les montagnes, est très près de ses traditions.»

Rachel Benoit n’a que 20 ans et est en première année à l’Université de Montréal en traduction. Pourquoi s’impliquer de cette façon?

«Lorsque j’étais à l’école secondaire Armand-Corbeil, j’ai eu l’occasion de faire quelques voyages humanitaires», répond-elle. C’est à ce moment qu’elle a été atteinte du virus d’entraide et de coopération internationale.

Pour partir pour le Pérou, Rachel doit amasser la somme de 1 600 $ d’ici le mois de mai 2018.

Pour voir les détails du projet, il suffit de visiter le http://bit.ly/2B0metI. Vous pouvez également soutenir la démarche humanitaire de Rachel Benoit au http://bit.ly/2AZAlj1.

Enfin, la jeune femme sera au Maxi de Mascouche (1100, montée Masson) du 21 au 24 décembre pour emballer vos achats et vous parler de son projet.

10 janvier 2018 - Brisson (cellulaire)

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités