19° Terrebonne, lundi 26 juin 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

À VOTRE SERVICE: Les gardiennes du patrimoine culturel et artisanal
Lors de l’événement Gèle ton week-end, le Cercle de Fermières de La Plaine a relevé le défi de «tricoter» une tuque géante mesurant 5 pieds en hauteur, avec une circonférence de 27,5 pieds. Les prochaines activités du CF de La Plaine se dérouleront les 14 février (broderie suisse) et 1er mars (journée artisanat en famille). De plus, le Défi-santé commencera au début du mois d’avril tous les mardis. (Photo : Cercle de Fermières de La Plaine)

À VOTRE SERVICE: Les gardiennes du patrimoine culturel et artisanal

Gilles Fontaine

Mardi 7 février 2017

Depuis plus de cent ans, les Cercles de Fermières du Québec (CFQ) voient à l’amélioration des conditions de vie de la femme et de la famille ainsi qu’à la transmission du patrimoine culturel et artisanal. Les femmes en faisant partie sont en quelque sorte les gardiennes de notre patrimoine.

Air du temps certainement, le premier Cercle fut créé à Chicoutimi par deux hommes, Alphonse Désilets et Georges Bouchard, en 1915.

100 ans et plus

Un peu plus d’un siècle plus tard, il y a quelque 638 Cercles compris dans 25 fédérations régionales. Avec leur histoire et leur 34 000 membres, les CFQ se veulent être la plus grande association de femmes au Québec.

Outre les conditions de vie des femmes et la sauvegarde du patrimoine culturel et artisanal, les CFQ favorisent le bénévolat, diffusent livres et brochures afin de répondre au volet éducatif (nous connaissons tous la série «Qu’est-ce qu’on mange?»), organisent des activités et soutiennent les organismes suivants : Associated Country Women of the World (ACWW), la fondation OLO et MIRA.

Les Cercles terrebonniens

C’est en 1964 qu’est fondé le Cercle de La Plaine. D’une quarantaine de membres au début, plus de 85 femmes, âgées de 16 à 85 ans, en font maintenant partie. Leurs rencontres ont lieu au tout nouveau pavillon Napoléon-Gauthier. À Lachenaie, le Cercle est créé en 1976. Les rencontres ont lieu au Chalet Pierre-Le Gardeur. Il compte 115 membres.

Avec les années, de par leurs activités internes et les événements mis sur pied, les «fermières» de ces deux Cercles sont demeurées très impliquées dans leur milieu, démontrant une grande solidarité envers toute la communauté.

Assemblée et rencontres

«En plus de notre assemblée mensuelle, davantage administrative, nous nous rencontrons trois fois par semaine pour des cours, des ateliers, des conférences ou tout simplement des activités libres», nous fait part Marie-Christine Dessypris, vice-présidente du Cercle de La Plaine. Elle est également 3e conseillère de la Fédération régionale de Lanaudière. «Chaque Cercle, ajoute-t-elle, est une entité en soi. Par contre, nous avons tous la même mission et les mêmes objectifs. Tous les Cercles soutiennent les trois mêmes organismes. À La Plaine, la collecte des canettes et l’encan annuel servent à amasser des fonds pour ACWW et OLO. Il y a aussi la collecte de vieux cellulaires, tablettes ou ordinateurs que l’on remet à MIRA.»

En plus de ces activités régulières, le CF de La Plaine organise chaque année un Expo-vente où membres, commerçants et autres organismes étalent leur savoir-faire. C’est une excellente façon d’avoir un premier contact avec le Cercle de Fermières.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur ce regroupement ou êtes intéressée à vous y joindre, vous pouvez communiquer au 450 941-1669 (La Plaine) ou au 450 474-0301 (Lachenaie), ou visitez le http://cfq.qc.ca. Le CF de Lachenaie a également une page Facebook.

1 an Brisson 2018

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités