16° Terrebonne, mardi 24 octobre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

À VOTRE SERVICE : Pour une meilleure qualité de vie
En plus de la défense des droits des personnes handicapées visuelles, les activités organisées par l’APHVL permettent de briser l’isolement et de faire partie d'une grande famille. (Photo : courtoisie)

À VOTRE SERVICE : Pour une meilleure qualité de vie

Gilles Fontaine

Mardi 26 septembre 2017

Fondée en 1995 par Yvon Thibault, l’Association des personnes handicapées visuelles de Lanaudière (APHVL) vise principalement à améliorer de façon générale la qualité de vie des personnes qui vivent avec cette limitation.

Au début, cet organisme communautaire desservait la population de Mascouche et des environs. Les membres se rencontraient dans le cadre de cafés-rencontres, et l’une des premières démarches entreprises par le fondateur etGuy Robitaillea été d’aller à la rencontre des médias pour sensibiliser la population au quotidien et aux problématiques que vivent les personnes ayant un handicap visuel.

En 1998, l’organisme adopte une vocation régionale et couvre dès lors les six MRC de Lanaudière. Puis, l’APHVL s’installe dans les locaux du Chez-Nous du Communautaire, à Mascouche, en 2009. Un an après, l'organisme décide de concentrer ses activités dans le sud de Lanaudière, mais depuis le début de l'année 2017, l’APHVL a repris sa vocation régionale et dessert désormais tout le territoire de Lanaudière.

Pour la défense des droits

«La mission  première de notre organisme est la défense des droits des personnes handicapées visuelles, explique Mélanie Boisvert, coordonnatrice. Cette mission peut s’exercer de plusieurs façons. L’une d'entre elles est la publication trimestrielle de notre journal L’Optique, qui est distribué à nos membres. Nous sommes également présents sur quelques tables de concertation de la région.»

Dans un but d’éducation et de sensibilisation, l’organisme peut, sur demande, tenir des conférences et des ateliers de promotion pour d’autres organismes et même dans les écoles.

L’APHVL offre aussi divers services, dont les cafés-rencontres qui existent depuis la fondation de l’organisme. «Nous tenons trois rencontres par mois, dont une à Terrebonne. Ça permet aux membres d'être informés de la vie associative et des dossiers sur lesquels l’organisme travaille.»

«De plus, ces rencontres permettent de briser l’isolement, une autre grande mission de notre organisme», ajoute Mme Boisvert.

C’est sans compter les services de référencement et conseils, ou l’accompagnement aux plaintes, «afin d’assister une personne qui se sent perdue dans le système».

Une grande famille

Pour Mélanie Boisvert, l’APHVL, c’est une grande et belle famille. «Il y a une ambiance de grande fraternité. Des gens sont d'ailleurs devenus de bons amis grâce à l’organisme. Il y a beaucoup d’énergie et énormément de positivisme. Les membres sentent qu’ils font vraiment partie d’un groupe et qu’ils ont toujours la possibilité d’exposer leurs qualités et leurs capacités», soutient la coordonnatrice.

L’APHVL est ouverte à toutes les personnes vivant avec une déficience visuelle significative et persistante, ou à celles ayant la cause à coeur. Que ce soit pour une carte de membre (10$) ou quelques heures de bénévolat, l’APHVL aura toujours besoin de nous.

Pour plus d’informations, visitez le www.facebook.com/aphvl ou téléphonez au 450 474-8268.

25 oct 2017 Banque Nationale cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités