0° Terrebonne, jeudi 23 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Christine Lévesque, prête à relever le défi

Mercredi 5 janvier 2005

SOS BEAUTÉ

Choisie parmi 8 177 candidates pour faire partie de l’émission de télé-réalité "SOS Beauté", Christine Lévesque, 32 ans, part le cœur léger, malgré qu’elle laisse derrière elle mari et enfants, et ce, pour une période de six semaines.

Valérie Maynard

Originaire du Bas-du-Fleuve et fraîchement installée à La Plaine, Christine Lévesque n’en revient toujours pas d’avoir été choisie parmi les milliers de candidates. "Quand j’ai envoyé ma candidature, je me suis dis que je ne serais pas choisie", se rappelle-t-elle. Même réflexion quand le bassin de candidates a dramatiquement chuté à 400. "Je n’avais aucunes attentes lors de l’entrevue. J’étais complètement naturelle", poursuit-elle.

Or, quelques semaines plus, lorsqu’elle apprend qu’elle figure parmi les 50 dernières candidates, son attitude change. Du coup, elle s’accroche et… décroche le gros lot. Elle sera l’une des six participantes à l’émission, laquelle sera diffusée sur les ondes de TQS à compter du 30 janvier, à 18 h.

SOS Beauté

Émission de télé-réalité qui prendra également la forme d’un magazine, "SOS Beauté" servira de tribune à six femmes qui apprendront, devant nos yeux, à être belles. Animée par Chantal Lacroix, "SOS Beauté" suivra ces femmes pendant six semaines, alors qu’elles apprendront à s’alimenter sainement et à faire davantage d’activité physique, en plus de suivre des cours sur l’harmonie des couleurs, la coiffure, le maquillage, la démarche et la symbolique du geste.

Enthousiaste à l’idée de vivre cette expérience, Christine Lévesque compte bien profiter de son séjour pour perdre un peu de poids, soit 20 livres, et se remettre en forme. "Depuis que j’ai des enfants, je trouve que je me suis carrément oubliée", indique-t-elle, déterminée à sortir gagnante de l’aventure. Pour elle, "SOS Beauté" arrive à point dans sa vie.

Avant le début du tournage, les participantes qui le désirent ont aussi l’occasion de recourir à une chirurgie mineure. Christine Lévesque en profitera pour faire corriger ce nez un peu trop gros à son goût et qui ne fait que lui créer des complexes depuis qu’elle est toute petite.

Famille

Solidement épaulée par toute sa famille, la Plainoise part le cœur léger et la tête remplie de projets. Cette aventure, elle y croit. Malgré l’éloignement et la durée du séjour, alors que seul le contact par téléphone sera permis. "Au début, mon mari n’était pas très chaud à l’idée, mais quand je lui ai fait comprendre combien c’était important pour moi, il n’a eu d’autres choix que de m’encourager", mentionne-t-elle. Ses enfants aussi la supportent, en particulier sa fille, Maude, huit ans, encore toute émerveillée de savoir qu’elle verra sa mère à la télévision. Alors si c’est pour mieux revenir, Christine Lévesque ira. Le tournage débutera le samedi 8 janvier.

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités