-7° Terrebonne, lundi 20 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

L’Halloween dans le Vieux-Terrebonne
Jean-François Gauthier a remporté le coup de cœur du jury pour King Korn. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

L’Halloween dans le Vieux-Terrebonne

Pénélope Clermont

Mercredi 1 novembre 2017

Si les petits monstres ont arpenté les rues en quête de bonbons le soir de l’Halloween, plusieurs activités leur ont été proposées à Terrebonne pour les mettre dans l’ambiance, dans les jours qui ont précédé.

Quelque 600 adolescents ont d’abord participé à l’activité Animalibus noctu – La nuit des hommes animaux sur le site de l’Île-des-Moulins, le vendredi 13 octobre en soirée. Les ados étaient ensuite invités, le 21 octobre au Collège Saint-Sacrement, à la diffusion des courts métrages d’horreur réalisés par d’autres jeunes de 12 à 17 ans pour le festival Coupe ça court!

Pour une quatrième année, le Sentier des épouvantails présentant les meilleures créations d’épouvantails était de retour sur l’Île-des-Moulins le 28 octobre. Une vingtaine d’œuvres ont été élaborées cette année. Robert Chapleau, pour Automne, ans 15 149 après Jésus-Christ, a gagné le prix dans la catégorie «Professionnelle /semi-professionnelle». Laurelou Chapleau, Nomade Chapleau-Lamarre et Robert Chapleau ont fait de même dans la catégorie «Famille» avec Maman!!! Dans la catégorie «Libre», c’est Malory Caron pour Épouvant’elle qui s’est démarquée, alors que l’école de La Source a gagné le prix dans la catégorie «École» grâce aux Épouvantails de La Source. Le coup de cœur du jury est revenu à Jean-François Gauthier pour King Korn et le prix de participation a été remis à François Lavoie pour 6 pieds sous terre.

Des circuits pour petits et grands

Le circuit Les morts nous ont conté… revenait également sur l’Île-des-Moulins cet automne avec Les meurtres, le temps de quatre représentations. À travers un parcours théâtral bonifié comparé à ce qui était offert il y a quelques années, les participants ont entendu l’histoire de quatre meurtres par l’entremise de six personnages d’époque ayant eu un lien avec Terrebonne.

Pour les 6 à 10 ans, l’application mobile Mystères dans Lanaudière proposait neuf circuits mystérieux, dont Mystère à Terrebonne, leur permettant de découvrir l’identité d’un personnage par l’entremise de différents jeux.

Le cabinet demeure ouvert

Notons enfin que l’exposition Le cabinet de curiosités de Monsieur Ramsden, présentée à l’occasion de l’Halloween, se poursuivra jusqu’au 12 novembre à la Maison Bélisle. C’est l’occasion de découvrir des objets des plus étranges : squelettes d’hominidés, momies, têtes réduites, objets antiques, animaux exotiques et bien plus!

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités