-2° Terrebonne, jeudi 23 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Honorer la mémoire des vétérans
La Légion royale canadienne (branche 120) tiendra sa traditionnelle parade le 11 novembre, en matinée. La campagne de coquelicot se poursuit d'ailleurs jusqu'à cette date. (Photo : archives)

Honorer la mémoire des vétérans

Jean-Marc Gilbert

Mercredi 1 novembre 2017

Cette année, c'est le 11 novembre, jour même de la signature de l'Armistice, que la Légion royale canadienne de Mascouche (branche 120) se souviendra et rendra hommage aux vétérans qui ont servi lors des différentes guerres et missions de paix au cours des dernières décennies.

Elle invite la population à sa traditionnelle parade qui débutera à 10 h, devant les locaux de la Légion, situés au 225, chemin des Anglais.

«Il y aura des cadets de Mascouche, de Terrebonne, de Le Gardeur et de L'Assomption. On ratisse vraiment large, il y aura même des gens de Saint-Michel-des-Saints», se réjouit Mario Miller, lui-même vétéran de Chypre et de la Bosnie-Herzégovine, très impliqué dans la région depuis des années.

«C'est une occasion unique de nous rassembler autour du souvenir de ceux qui ont perdu la vie au combat. Nous nous rappelons ces femmes et ces hommes qui ont donné leur vie au nom de la liberté, de la démocratie, de la préservation des droits des personnes et de la paix», affirme M. Miller.

Si l'on ne croise pratiquement plus aucun vétéran de la Première ou de la Deuxième Guerre mondiale, Mario Miller rappelle que des militaires canadiens sont intervenus dans d'autres missions, comme en Corée, ou plus récemment en Afghanistan.

Il ajoute qu'au-delà de la commémoration, il ne faut jamais oublier qu'il est important de s'assurer que les vétérans obtiennent tous les soins dont ils ont besoin, pour leur santé tant physique que mentale.

«C'est difficile pour eux d’en faire la demande. Souvent, ils sont portés à rester dans leur coin», a constaté le vétéran au fil des ans.

Campagne du coquelicot

C'est pourquoi il s'implique grandement dans la campagne du coquelicot, dont il est président cette année pour la branche 120 de la Légion royale canadienne, qui dessert une large partie du sud de Lanaudière, notamment Mascouche, Terrebonne et Repentigny.

Grâce à la contribution volontaire des gens qui se procurent des coquelicots, la branche 120 est en mesure de remettre environ 20 000 $, bon an mal an, à différentes organisations venant en aide aux vétérans, comme l'Hôpital Sainte-Anne-de-Bellevue (récemment devenu un CHSLD donnant un accès prioritaire aux vétérans des forces armées) ou bien un centre équestre ou canin disposant de programmes d'aide aux vétérans.

Cette année, la campagne du coquelicot se tient du 28 octobre au 11 novembre. Dans Lanaudière, ils sont en vente dans de nombreux commerces, affirme Mario Miller, comme dans les Walmart, Maxi, Bulk Barn, Michaels, Best Buy, Costco, Pharmaprix, ainsi que dans les banques BMO et RBC, pour ne nommer que ceux-ci.

24 novembre 2017 Rive nord cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités