16° Terrebonne, mercredi 26 septembre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

De la neige, du froid et du plaisir!

Karine Audet

Mercredi 14 février 2018

Le Groupe Plein Air Terrebonne (GPAT) tenait sa Fête blanche le samedi 10 février, sous la présidence d’honneur de Gilles Bordonado, PDG du journal La Revue et du Trait d’Union MAG. L’événement hivernal se tenait à la Côte Boisée et proposait une journée d’activités extérieures pour toute la famille.

La Fête blanche présentait des activités gratuites ou payantes et a accueilli plus de 1 500 familles. On y retrouvait un carrousel de poneys, quatre couloirs de glissade sur tube, deux pistes de ski alpin et de planche à neige, la zone Spikeball, des randonnées en fatbike, une zone maquillage ainsi qu’une dameuse où l’on pouvait prendre place, sur le siège du conducteur. «Nous souhaitons que les gens passent une belle journée à l’extérieur en profitant du grand air et en participant aux activités pour qu’ils arrivent à la maison avec les joues rouges», a confié Isabelle Roy, directrice générale du GPAT.

Encore une fois cette année, l’événement renouvelait avec une activité très populaire, soit les randonnées en traîneau à chiens. Ces dernières avaient lieu dans les sentiers de la TransTerrebonne et duraient une dizaine de minutes. Les départs annonçaient complet pour la journée. «On a décidé cette année de jumeler la Fête blanche à l’ensemble de nos activités régulières, ce qui veut dire que les cours de ski ont lieu en même temps que la fête. On veut rendre le tout plus agréable pour les jeunes qui viennent s’initier au ski», explique Mme Roy.

L’humoriste diplômé de l’École nationale de l’humour Charles-Antoine Des Granges assurait l’animation de la fête et a pris le contrôle de la scène en lançant des défis aux enfants. Pat le castor, la mascotte officielle du GPAT, se promenait sur le site pour divertir les visiteurs.

La zone cuistot, une nouveauté, a fait le bonheur de plusieurs familles. En effet, les gens pouvaient faire cuire des guimauves et des saucisses sur le feu extérieur. De plus, les adultes pouvaient acheter des produits provenant de l’épicerie fine Saveurs Unies à travers la zone du bar extérieur. On parle de quelques variétés de bières et de produits à grignoter.

Les festivités ont pris fin en laissant place au spectacle de feux d’artifice.

29 janvier 2018 - Floréa (cell)

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités