5° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Ouverture du nouvel hôpital Pierre-Le Gardeur

Mercredi 5 janvier 2005

ÉVÉNEMENT DE L'ANNÉE 2004

Il a fallu du temps pour que la MRC Les Moulins et le sud de Lanaudière soient dotés d’un nouvel hôpital. En inaugurant le Centre hospitalier Pierre-Le Gardeur (CHPLG) dans le secteur Lachenaie, à Terrebonne, le printemps dernier, le gouvernement du Québec mettait la touche finale à 17 ans de travail mené par trois femmes de tête, Ginette Duchesne, Jocelyne Caron et Gisèle Boyer.

Gilles Bordonado

Le nouveau centre hospitalier est le mariage de raison de l’ancien Centre hospitalier Le Gardeur (CHLG) de Repentigny, à l’étroit dans ses murs datant de 1961, et du projet d’hôpital dans Les Moulins initié en 1987 par la citoyenne Ginette Duchesne.

Initiatrice du projet et présidente-fondatrice d’un premier comité promoteur, cette dernière multipliera les démarches pour voir un projet d’hôpital se construire dans la MRC.

Devant les pressions, maintes fois rejetées par le gouvernement libéral, le nouveau gouvernement élu du Parti Québécois dirigé par Jacques Parizeau met le projet sur les rails en 1994. Avec le ralliement du conseil d’administration du CHLG, alors sous la présidence du Terrebonnien Michel Desrochers, le nouvel hôpital prend forme.

Sous la férule de l’acharnée députée Jocelyne Caron, qui en avait fait son principal cheval de bataille dès le début des années 1990, et de cinq ministres de la Santé (Jean Rochon, Pauline Marois, Rémi Trudel, François Legault et Philippe Couillard), le projet rêvé par Mme Duchesne verra le jour.

Notons aussi la contribution majeure de la Régie régionale de la santé de Lanaudière, et le rôle central de la directrice générale de l’hôpital Le Gardeur, Gisèle Boyer. Cette dernière, qui a pris une retraite méritée, a été le grand chef d’orchestre de la construction du projet et du déménagement sans heurts de centaines de patients et de travailleurs d’un centre hospitalier à un autre.

Exigeant des investissements de 166 M$, l’hôpital Pierre-Le Gardeur est à la fine pointe de la technologie. Cet "hôpital fou de ses clients et de leur famille" mise sur une approche humaine, et est centré sur ses patients et leurs proches. Comptant sur 2 000 employés et sur une superficie équivalente au double de l’ancien hôpital, la nouvelle institution se démarque par ses services ambulatoires et de chirurgie d’un jour ultramodernes, par ses spécialités nombreuses et recherchées, par ses espaces spacieux et adaptés aux besoins des clients de toutes les conditions.

L’hôpital représente également un formidable moteur de développement dans ce secteur qui accueille quantité de nouveaux résidants et de nouveaux investisseurs.

31 dec 2017 Ptit Creux

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités