-7° Terrebonne, lundi 20 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Les parents refusent le double horaire à l’école de l’Odyssée

Mardi 25 janvier 2005

Plus de 400 parents et élèves de l’école secondaire de l’Odyssée se sont présentés, le 20 janvier, à une rencontre d’information organisée par la Commission scolaire des Affluents (CSA) afin de trouver une solution au surplus anticipé des inscriptions pour l’année scolaire 2005-2006.

Éric Ladouceur

Même si la CSA a annoncé que la consultation durera jusqu’au 4 février, sur place les parents se sont instinctivement prononcés contre deux des trois hypothèses proposées, soit les deux solutions qui prévoient l’établissement d’un double horaire.

Présidente du Groupe de travail sur la répartition des élèves, la commissaire Michèle Ross était accompagnée de Carole Hurtubise, directrice de l’organisation scolaire, de Daniel Thiffault, vice-président du conseil des commissaires, et de Laurent Tanguay, coordonnateur des ressources matérielles, pour faire sa présentation.

Ainsi, on a appris qu’au cours des prochaines années, l’école de l’Odyssée, qui possède une capacité maximale de1 280 élèves (40 groupes de 32 élèves), ne sera pas en mesure d’accueillir le surplus d’élèves anticipé, qui s’élève à 1 315 en 2005-2006.

Croissance généralisée

"La Commissions scolaire connaît une croissance dans toutes ses écoles secondaires, et ce, jusqu’en 2006-2007, sauf à l’école de l’Odyssée, où la croissance se poursuivra jusqu’en 2013-2014. C’est sûr qu’à long terme, nous espérons que le ministère de l’Éducation autorisera l’agrandissement de l’école, mais pour l’année prochaine, il faut trouver une solution temporaire, et c’est pourquoi nous sommes ici afin de vous consulter sur la meilleure façon de le faire", a expliqué Daniel Thiffault, visiblement conscient de l’inquiétude des parents et des élèves présents.

Trois possibilités ont été proposées. La première consiste à maintenir l’horaire régulier pour tous les élèves (7 h 45 à 14 h 20), à procéder au réaménagement de locaux dans l’école au cours de l’été et à utiliser des locaux extérieurs afin d’accueillir le surplus d’élèves.

La deuxième proposition consiste à maintenir l’horaire régulier pour quatre niveaux de secondaire et à imposer un horaire différé (11 h 15 à 17 h 45) aux élèves d’un niveau, qui reste encore à déterminer.

Finalement, la troisième solution propose un double horaire pour tous les élèves de l’école. Cet horaire pourrait être de 7 h 30 à 14 h pour les élèves du deuxième cycle (3e, 4e et 5e secondaire) et de 11 h 30 à 18 h pour les élèves du premier cycle (1re et 2e secondaire).

Période de questions

Lors de la période de questions qui a suivi la présentation de la CSA, plusieurs parents se sont déclarés très inquiets des conséquences d’un double horaire sur la vie scolaire de leurs enfants et des enseignants. "Nous allons finir l’école à 18 h. Nous allons travailler avec des professeurs épuisés, dont plusieurs vont sûrement choisir de quitter au lieu de travailler avec un horaire comme celui-là. C’est nous qui allons vivre avec les conséquences de cette décision", est venu dire au micro une jeune étudiante, sous les applaudissements de la salle.

Un parent est allé encore plus loin en demandant à la Commission scolaire des Affluents de profiter de l’occasion pour donner un véritable coup de barre afin d’accroître la réussite scolaire dans le secteur La Plaine et de prévenir le décrochage.

Un feuillet-réponse a été envoyé cette semaine par la poste à tous les parents concernés. Ceux-ci ont jusqu’au 4 février pour faire parvenir leur réponse à la CSA. À entendre les commentaires des parents et les applaudissements nourris de ceux-ci lorsqu’un d’entre eux signifiait son désaccord avec le principe du double horaire, on peut d’ores et déjà conclure que c’est la première hypothèse proposée qui remportera la faveur générale. Tout ça en attendant la décision du Ministère au sujet du projet d’agrandissement de l’école secondaire de l’Odyssée.

24 novembre 2017 Rive nord bas

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités