2° Terrebonne, dimanche 21 octobre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Parlez-en : ça sauve des vies!
Toute l’équipe du CPSL ainsi que ses partenaires ont procédé au lancement de la programmation lanaudoise de la Semaine nationale de prévention du suicide, le 24 janvier à Mascouche. (Photo : Véronick Talbot)

Parlez-en : ça sauve des vies!

Véronick Talbot

Mercredi 31 janvier 2018

Dans 80 % des cas, une personne suicidaire donne des indices ou lance des messages témoignant de ses intentions… À l’aube de la Semaine nationale de la prévention du suicide, l’Association québécoise de prévention du suicide et ses nombreux partenaires lancent donc un message clair : «Parler du suicide sauve des vies».

Cette phrase, vous l’entendrez plus d’une fois du 4 au 10 février, puisqu’on souhaite sensibiliser le plus grand nombre de gens à la prévention du suicide et briser les tabous entourant le sujet. Dans la région, le Centre de prévention du suicide de Lanaudière (CPSL) a d’ailleurs prévu de nombreuses activités en soutien à cette vaste campagne, sous le thème «La prévention du suicide : tous concernés, tous mobilisés!»

«Tout le monde doit se mobiliser, parce que le suicide n’épargne personne. C’est donc en travaillant ensemble qu’on solidifie au quotidien le filet de sécurité autour des plus vulnérables d’entre nous», rappelle Michel Pilon, président de l’organisme. Cette année, le comité régional souhaite plus particulièrement atteindre les personnes défavorisées et isolées, tant géographiquement que socialement ou psychologiquement. Il pourra compter sur l’aide de 70 partenaires et collaborateurs des quatre coins de la région, dont une quinzaine dans la MRC Les Moulins. «L’an dernier, nos activités avaient permis de sensibiliser plus de 5 000 Lanaudois à la cause, de vaincre encore plus les tabous qui l’entourent et d’aider des personnes en détresse, puisque parler du suicide, c’est sauver des vies. D’ailleurs, lors de la Semaine nationale de prévention du suicide, on observe toujours une petite hausse des appels, d’autant plus que c’est une période achalandée avec la Saint-Valentin. Historiquement, c’est pour cette raison que nous avons choisi de faire notre campagne au début du mois de février, afin de prévenir le coup», poursuit-il.

Des activités partout, pour tous

Au nombre des actions qui seront menées au cours de la semaine à venir, une vingtaine de ressources seront invitées à participer à une grande murale. Des ateliers seront aussi offerts à des organismes d’aide de dernier recours dans chacune des MRC, et des pommes arborant une étiquette avec le logo du CPSL et le numéro de la ligne d’intervention téléphonique provinciale (1 866 APPELLE) seront distribuées. Quatre écoles secondaires de la région, dont l’école Armand-Corbeil à Terrebonne, se joindront au mouvement par l’organisation d’activités, et 1 500 feuillets d’information ayant pour but de bien outiller les premiers répondants seront distribués. À cela s’ajoutent de nombreuses autres initiatives, dont le traditionnel 2 km de patin le 11 février lors du Festival St-Côme en glace.

Localement, la Semaine nationale de la prévention du suicide sera également marquée par le lancement de trois capsules humoristiques réalisées en collaboration avec le porte-parole du CPSL, l’humoriste Ghislain Dubé, Francis Cloutier et Éric Collard. Celles-ci s’adressent principalement aux hommes, qui sont les plus nombreux à décéder par suicide et les moins enclins à demander de l’aide. Pour consulter les capsules ou pour suivre les activités du CPSL, visitez la chaîne YouTube de l’organisme, sa page Facebook ou son site Internet, au www.cpslanaudiere.org. Vous pouvez également consulter le www.viensvoir.org et composer en tout temps le 1 866 APPELLE.

2018-10-01 au 12-24 Espace Montcalm CEL

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités