4° Terrebonne, samedi 20 janvier 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

PERSONNALITÉ ENVIRONNEMENTALE DE L'ANNÉE : 15,3 tonnes de déchets retirés de la rivière Mascouche
Il aura fallu 992 heures de travail pour nettoyer les berges et le lit de la rivière Mascouche. (Photo : COBAMIL)

PERSONNALITÉ ENVIRONNEMENTALE DE L'ANNÉE : 15,3 tonnes de déchets retirés de la rivière Mascouche

Véronick Talbot

Jeudi 21 décembre 2017

Le Grand nettoyage de la rivière Mascouche, qui s’est déroulé au cours des étés 2016 et 2017, aura permis au Conseil des bassins versants des Mille-Îles (COBAMIL) de retirer 15,3 tonnes de déchets du lit de la rivière et de ses berges.

Dans l’ensemble, ce sont 992 heures de travail qui ont été investies par l’équipe du COBAMIL, notre personnalité environnementale de l’année, pour nettoyer 19 km de lit de rivière et 38 km de berges sur le territoire de Mascouche.

En 2016 d’abord, grâce au Fonds communautaire AVIVA, l’organisme avait pu tenir 13 journées de nettoyage, particulièrement en zone urbaine. Dans l’ensemble, 2,36 tonnes de ferraille et 5,42 tonnes de déchets, dont 89 pneus, avaient été recueillies grâce au COBAMIL et au travail effectué lors d’une corvée citoyenne.

Cette année, l’organisme a reçu 21 500 $ de la Caisse Desjardins Le Manoir, de la Ville de Mascouche et de la Fondation du Domaine seigneurial. Ses équipes ont été mobilisées pendant 9 jours et ont retiré du lit de la rivière et des berges environ 3 tonnes de ferraille et 3,69 tonnes de déchets, incluant 157 pneus.

Au final, au cours des deux derniers étés, 15,3 tonnes de déchets, dont 246 pneus, ont été retirées de cet endroit naturel de plus en plus prisé par les Mascouchois et amateurs de plein air.

Félicitations à l’organisme, à son équipe et à ses partenaires pour avoir mené à terme ce dossier prioritaire qu’était le Grand nettoyage de la rivière Mascouche sur le territoire de la municipalité!

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités