16° Terrebonne, samedi 23 juin 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Plus de soutien pour le trouble du spectre de l’autisme

Pénélope Clermont

Mercredi 21 février 2018

En vue d’améliorer les services offerts aux personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) et leur famille, le gouvernement du Québec a annoncé un investissement récurrent de 1 701 700 $ dans la région de Lanaudière, de même qu’un montant additionnel non récurrent de 337 286 $.

Ces investissements découlent du Plan d’action sur le trouble du spectre de l’autisme 2017-2022, dévoilé le 21 mars 2017. Celui-ci résultait du premier Forum québécois sur le trouble du spectre de l’autisme qui s’était tenu un an plus tôt et qui avait permis d’établir les actions à mettre en priorité.

Les 35 actions qui composent donc le Plan d’action contribueront à réduire les listes d’attente et à rehausser les services offerts. Concrètement, les sommes permettent l’ajout de 17 professionnels (psychoéducateurs, orthophonistes et ergothérapeutes) et techniciens en éducation spécialisée dans le milieu, la mise en place progressive de l’offre de service de type intervention comportementale intensive (ICI) pour 25 enfants au 31 mars 2019, le développement d’un modèle novateur d’hébergement spécialisé pour adolescents TSA présentant un trouble grave du comportement (3 places), l’élaboration de 8 ententes spécifiques avec des organismes communautaires permettant à plus de 50 adultes présentant un TSA d’accéder à des activités socioprofessionnelles, le soutien récurrent à 42 familles du programme d’allocations financières «Soutien à la famille», ainsi que l’accès pour tous les enfants de moins de 6 ans à un intervenant pivot.

Pour ce qui est du montant de 337 000 $ non récurrent, il est affecté aux enfants de moins de 7 ans, principalement pour augmenter l'accès à des services professionnels, comme la psychoéducation, l'orthophonie et l'ergothérapie.

Notons que pour l’ensemble du Québec, ce sont 29 M$ récurrents ainsi qu’une somme additionnelle de 1,25 M$ qui ont été investis par le gouvernement. Afin de réduire les listes d’attente, 11 M$ s’ajoutent au montant pour la première année du plan d’action.

2018-01-16 au 12-31 Monde à Vie CEL

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités