17° Terrebonne, samedi 18 août 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Le printemps s’est joint à la fête
Une cérémonie d’ouverture particulière, l’embrasement d’un foyer de glace. (Photo : Simon Laroche)

Le printemps s’est joint à la fête

Gilles Fontaine

Mercredi 31 janvier 2018

Du 26 au 28 janvier, les rigueurs de l’hiver ont laissé place à l’événement Gèle ton week-end sur l’Île-des-Moulins. Selon les estimations des organisateurs, près de 20 000 personnes, petits et grands, ont pris part à cette fête hivernale.

Les festivaliers ont eu droit à un départ canon le vendredi par une cérémonie d’ouverture inhabituelle : l’embrasement d’un foyer de glace, une première au Québec.

Pendant que la structure glacée de plus de huit pieds scintillait à la lueur des flammes et qu’elle s’affaissait, à petit feu et à petites gouttes, l’ensemble de percussions Kumpa’nia jouait des rythmes chaleureux autour du foyer qui flambait. Un spectacle des Hay Babies sur la scène Brasserie Mille-Îles et un feu d’artifice ont terminé cette première soirée réussie.

Le lendemain, c’était au tour de Boogàt de faire danser les gens et de faire oublier quelques moments de pluie.

Une pléiade d’activités

Présenté par La Revue en collaboration avec la Ville de Terrebonne, Gèle ton week-end a été sans contredit l’activité incontournable de la fin de semaine pour profiter de l’hiver.

La tyrolienne, une nouveauté demandée, a attiré des milliers de personnes, notamment les enfants qui ont eu un accès illimité et exclusif pendant la dernière journée de l’événement. Une glissade de glace, une patinoire et le Jumpaï ont également été de grands coups de cœur.

Bien que les gens aient été prêts à geler, c’est par une température clémente que tous s’en sont donné à cœur de joie. Une température plus que parfaite pour voir des centaines et des centaines de sourires. Seulement dimanche, Gèle ton week-end a rassemblé près de 10 000 participants.

Des sourires à profusion

Émilie Godbout de Terrebonne, âgée de 11 ans, qui était accompagnée de ses parents, en a bien profité, surtout à la tyrolienne. Elle aurait très certainement refait l’aventure si ça n’avait pas été de l’heure du dîner.

Même constat pour la jeune Florélie Trépanier, 4 ans. Elle a presque pu toucher le ciel dans le Jumpaï.

Ces deux jeunes filles, comme pour la plupart des visiteurs, avaient le sourire de satisfaction bien affiché.

Un succès ne se terminant jamais, Gèle ton week-end reviendra l’an prochain, du 25 au 27 janvier 2019, au plus grand plaisir de tous.

10 janvier 2018 - Brisson (cellulaire)

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités