-7° Terrebonne, lundi 20 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Tsunami : Catherine Brunet demande un “ petit deux ” pour les enfants

Mardi 18 janvier 2005

Porte-parole de l’UNICEF depuis quatre ans et Ambassadrice depuis un an, la jeune comédienne Catherine Brunet sollicite la générosité des écoles de Terrebonne afin de venir en aide aux enfants victimes du tsunami survenu en Asie du Sud-Est le 26 décembre.

Éric Ladouceur

Pour un "p’tit deux"

L’actrice originaire de Terrebonne a eu l’idée d’organiser une journée spéciale exactement un mois après la tragédie. Le 26 janvier, elle demande que tous les élèves des écoles de Terrebonne apportent un deux dollars, qui sera remis au fonds spécial de l’UNICEF pour les victimes du tsunami.

"C’est parti de l’initiative d’un porte-parole de l’UNICEF de l’Ontario, Bilaal Rajan, qui demande aux enfants du Canada de recueillir un million de dollars pour les victimes du tsunami. Moi, j’ai décidé de faire ma part ici, dans ma région, en demandant deux dollars à tous les élèves de Terrebonne. Si chacun peut faire sa part, ça peut faire un gros montant en bout de ligne", souligne celle qui personnifie Charlotte dans le téléroman "Le monde de Charlotte".

Dès cette semaine, les écoles devraient recevoir une télécopie les invitant à recueillir les pièces de deux dollars. Le 26 janvier, Catherine et sa mère, Nathalie, ainsi qu’une équipe de bénévoles iront cueillir les fonds directement dans les écoles.

Généreux commanditaire

Pour mousser un peu la compétition entre les écoles, un généreux commanditaire, le Super Aqua Club de Pointe-Calumet, remettra un coupon d’entrée gratuite pour une journée à tous les élèves de l’école qui aura ramassé le plus d’argent. "Si l’école compte 1 000 élèves, ce sera 1 000 laissez-passer, comme s’est engagé le commanditaire", indique la mère de Catherine, Nathalie.

La jeune comédienne n’a pas fixé d’objectif à atteindre. "Je ne veux pas être déçue. De toute façon, peu importe le montant, ce sera toujours ça de ramassé pour les enfants là-bas."

31 dec 2017 Ptit Creux

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités