-2° Terrebonne, vendredi 17 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

ARTS ET CULTURE: Nouvelle saga familiale signée France Lorrain
L’auteure de Mascouche France Lorrain nous offre sa deuxième série de littérature adulte, «Au chant des marées». (Photo : Maude Chauvin)

ARTS ET CULTURE: Nouvelle saga familiale signée France Lorrain

Pénélope Clermont

Vendredi 29 septembre 2017

Forte du succès de sa première série en littérature adulte, «La Promesse des Gélinas», France Lorrain propose un nouvel univers à ses lecteurs, «De Québec à l’Île Verte», le premier tome de la série «Au chant des marées».

«Au chant des marées», c’est l’histoire de Marjolaine et de Philippe, qui héritent d’une maison sur l’Île Verte, au printemps 1980. Soucieux de fuir certains événements du passé, le jeune couple déménage dans la belle maison rouge trônant au bord du fleuve Saint-Laurent pour y exploiter un gîte du passant. Une initiative qu’accueillent avec réticences les habitants du coin. Et quand Sophie débarque sans s’annoncer, alors que les deux sœurs ne se parlent plus depuis la mort de leur frère, un cataclysme est sur le point de survenir.

C’est encore une fois le lieu qui a inspiré cette nouvelle histoire à l’auteure de Mascouche. «Je suis allée plusieurs fois à l’Île Verte, j’avais de la famille là-bas, alors j’étais capable de décrire le lieu», mentionne celle qui met encore de l’avant une saga familiale, mais cette fois, qui prend place en 1980.

«Je n’avais pas envie de retomber en 1930 comme dans la précédente série, où il n’y avait pas de téléphone ni d’électricité et faire vivre mes personnages en période de guerre.» Le fait est par ailleurs qu’en 1980, sur l’Île Verte, on pouvait aussi se croire en 1960, selon Mme Lorrain. Les contrastes entre le couple qui s’y installe et les habitants du village étaient donc intéressants à exploiter.

Écrire après un succès

Après le succès phénoménal qu’a obtenu sa série précédente, «La promesse des Gélinas» – pour laquelle elle a vendu 75 000 exemplaires en un peu plus d’un an –, l’auteure admet avoir ressenti une certaine pression à l’idée de publier «Au chant des marées», disponible depuis le 13 septembre.

Elle rassure ses fidèles lecteurs, ceux-ci reconnaîtront son style d’écriture authentique. «Les gens me disent qu’ils ont l’impression d’être sur place, dans la conversation. Il n’y a pas non plus d’ellipse dans le temps. Mon écriture reste donc la même», informe Mme Lorrain, qui ajoute que l’histoire devrait aussi plaire aux gens : «Des intrigues et des problèmes familiaux, on en vit tous. La série présente ces drames et ces petits bonheurs avec une touche d’humour.»

En mars 2018, on devrait voir paraître le deuxième et dernier tome de cette nouvelle série. Entre-temps, l’enseignante de profession ne délaisse pas ses premières amours : la littérature jeunesse. Un roman est d’ailleurs en gestation.

1 an Brisson 2018

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités