4° Terrebonne, vendredi 19 octobre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

La danse s’installe à Terrebonne

Pénélope Clermont

journaliste@larevue.qc.ca

Mardi 6 février 2018

La danse se fera de plus en plus présente dans la région, notamment à Terrebonne, alors qu’on annonçait en décembre la création du Pôle de la danse dans Lanaudière. Le premier événement s’inscrivant localement dans cette initiative se déroulera le 11 février au Théâtre du Vieux-Terrebonne.

Aux dires de Louise Martin, directrice générale et artistique de la SODECT, on souhaitait depuis plusieurs années développer d’autres disciplines, entre autres la danse, dans le milieu de la diffusion. «Ça coûte cher et ce n’est pas rentable», admet-elle d’entrée de jeu, même si elle considère important d’offrir cet art au public.

Ainsi, à l’initiative d’intervenants, tels que Claude de Grandpré, directeur général de la Corporation Hector-Charland, et Annie-Claude Coutu Geoffroy, issue du milieu de la danse et responsable du projet, le Pôle régional a pris forme. Grâce à une subvention du CALQ, la SODECT s’est jointe au mouvement.

«Avec le Pôle, on bénéficie du soutien d’Annie-Claude pour développer la discipline de la danse avec des activités de médiation culturelle qui permettent le transfert d’expertise, explique Mme Martin. Ça permet aux citoyens d’avoir accès à des propositions en danse qui se font ici, au TVT ou à l’extérieur.»

50 jours de la danse

À l’occasion des 50 Jours de la danse du 3 février au 24 mars, le Théâtre du Vieux-Terrebonne invite le public à la projection de ciné-danse Regards Hybrides en tournée (Entre danse et cinéma, corps et caméra), le 11 février à 15 h.

L’artiste et commissaire Priscilla Guy propose une sélection de courts-métrages consacrés à l’interaction entre corps et caméras à l’ère du numérique et de la multiplication des écrans dans notre quotidien. Composée de films issus de la programmation des Rencontres Internationales Regards Hybrides, la projection sera suivie d’une discussion animée en compagnie de l’artiste Catherine Lavoie-Marcus, coréalisatrice du film Inapprochable.

Dans la même optique, le spectacle Lien(s) sera pour sa part présenté le 13 mars à 14 h à l’occasion de rencontres scolaires. Les jeunes du secondaire découvriront un univers abstrait et organique, où le principe du cycle est métamorphosé dans une expérience sensorielle et corporelle.

Parcours à venir cet été

Un autre projet s’inscrivant dans le Pôle, Danse au crépuscule, sera présenté ultérieurement. Du 5 au 8 juillet, les participants à ce circuit artistique mettant de l’avant la danse auront droit à des performances offertes dans des lieux parfois inusités.

«On sort des sentiers battus pour découvrir différents espaces et se réapproprier des lieux. C’est une suite aux conteneurs des Tannants de cet été avec la découverte d’une nouvelle activité, la danse», révèle Mme Martin.

Pour en savoir plus sur les activités à venir et les coûts associés, visitez le www.theatreduvieuxterrebonne.com.

La Revue en 5 minutes CEL

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités