16° Terrebonne, mardi 19 juin 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Les Francouvertes accueillent Jay Scott X Smitty Bacalley

Pénélope Clermont

Mercredi 21 février 2018

La 22e édition des Francouvertes est officiellement lancée depuis le 19 février. Tour à tour, des artistes de tout horizon tâcheront de se distinguer pour remporter le concours qui a offert une tribune à des artistes comme Les Cowboys Fringants, Alex Nevsky et Karim Ouellet. Parmi eux, on retrouve un groupe moulinois : Jay Scøtt X Smitty Bacalley.

C’est le 26 février, sur la scène du Lion d’Or, que le Mascouchois Jay Scøtt et le Terrebonnien Smitty Bacalley (noms de scène) performeront en espérant franchir la ronde préliminaire pour éventuellement se rendre en finale, laquelle aura lieu le 7 mai au Club Soda. Ils auront 30 minutes pour faire découvrir leur musique et attirer les votes du public et du jury.

La formation musicale qui joue en compagnie du DJ Liam Liam Liam présentera des pièces de son album Stockholm, que les deux musiciens décrivent comme un album concept. «C’est deux personnages ou deux entités qui sont dans un "trailer park" qui décident de partir même s’ils n’ont jamais rien connu d’autres», explique Jay Scøtt.

Conscients qu’ils proposent une musique hip-hop singulière et qu’ils pourraient détoner des 20 autres groupes et artistes en lice, les deux gars sont tout de même heureux de se retrouver aux Francouvertes, une première pour eux. «On s’attend à être reçus comme le clou qui dépasse. Je pense qu’on est le 3e groupe rap sur les 22 éditions du concours. On peut être fiers de ça!» lance Smitty Bacalley avant que son complice enchaîne : «On n’a pas d’attentes. On va avoir du plaisir. Pas de stress!»

Le plaisir semble être ce qui guide la démarche des auteurs-compositeurs-interprètes, à qui l’on doit aussi l’album collectif Les Drogues fortes chantent Noël. Tout pour mettre les «matantes» à l’aise. «On se plaint d’entendre les mêmes "tounes" chaque année, mais personne ne fait rien. On a voulu changer ça», conclut en riant Smitty Bacalley.

31 dec 2017-2018 Lise Viau cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités