16° Terrebonne, vendredi 25 mai 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Les <I>Premières impressions</I> de Sara Lelièvre
Sara Lelièvre et une de ses œuvres de l’exposition Premières impressions. (Photo : courtoisie)

Les Premières impressions de Sara Lelièvre

Pénélope Clermont

journaliste@larevue.qc.ca

Mardi 16 janvier 2018

La Terrebonnienne Sara Lelièvre a eu une belle surprise lorsqu’elle a appris qu’elle verrait ses œuvres exposées à la bibliothèque de Lachenaie du 17 janvier au 14 février. Avec Premières impressions, l’adolescente de 14 ans devient la plus jeune artiste à exposer en solo dans les bibliothèques de la Ville de Terrebonne.

«J’étais super contente!» lance-t-elle au bout du fil. «Mais aussi étonnée et stressée», ajoute-t-elle ensuite. Il faut dire qu’elle avait, au moment d’apprendre sa sélection, seulement deux œuvres à son actif. Elle devait donc s’y mettre.

Si la production de tableaux a bien été, elle admet qu’elle a comporté un certain défi : «Je ne voulais pas faire les mêmes toiles avec les mêmes textures et les mêmes motifs», informe l’étudiante de 2e secondaire à l’école Des Rives.

C’est entre ses devoirs et ses révisions, principalement le week-end, que Sara s’est adonnée à sa passion en s’inspirant de ses humeurs. Au final, elle présente 17 œuvres d’art abstraites, toutes réalisées à l’acrylique. «J’aime que les gens puissent se faire leur propre idée en regardant une toile», répond-t-elle lorsqu’on lui demande pourquoi elle privilégie l’abstraction plutôt que le figuratif.

Artiste de père en fille

Cela ne l’empêche pas par contre de toucher à l’art figuratif par l’entremise du dessin, auquel elle a été introduite dès son plus jeune âge. Son enseignante d’arts plastiques au primaire, de même que son père, Sylvain Lelièvre, l’ont beaucoup influencée. «Mon père m’a beaucoup aidée avec la technique. Comment dessiner des fleurs et des visages, par exemple», relate la jeune femme qui a remporté le prix Pinceau d’argent lors de l’édition 2014 du concours de dessins Desjardins.

C’est aussi son père qu’il lui a montré à mélanger les couleurs en peinture, tout comme il lui a suggéré le titre de sa première exposition : Premières impressions. Parions que M. Lelièvre ne sera pas trop loin de sa fille lors du vernissage prévu le 20 janvier à 13 h.

Le grand public est d’ailleurs convié à ce rendez-vous marquant pour Sara. «Je suis stressée. Je n’ai jamais vécu de vernissage et je ne savais même pas ce que c’était avant [de préparer l’exposition]», confie l’artiste qui célébrera l’événement en compagnie de membres de sa famille.

Un tremplin souhaité pour la suite

De son côté, la Ville de Terrebonne est heureuse de donner une première chance à une de ses jeunes citoyennes. «Nous avons été charmés par la passion et la détermination de Sara. C’était un souhait, d’accueillir un artiste jeunesse pour une exposition dans une de nos bibliothèques, conformément à notre plan d’action ados. Ainsi, lorsque nous avons reçu la candidature de Sara, nous avons tout de suite constaté son talent et son intérêt réel à bâtir une exposition. Nous espérons que cette première expérience sera pour elle un tremplin vers la progression de sa démarche artistique», conclut Simon Sauvé, régisseur au développement culturel.

L’exposition Premières impressions sera accessible durant les heures d’ouverture régulières de la bibliothèque de Lachenaie, située au 3060, chemin Saint-Charles.

La Revue en 5 minutes CEL

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités