5° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Les jeunes musiciens reprennent la cadence
L’OSJT aura aussi un ensemble de la relève, regroupant de plus jeunes musiciens de 10 à 14 ans. (Photo : courtoisie)

Les jeunes musiciens reprennent la cadence

Pénélope Clermont

jornaliste@larevue.qc.ca

Mardi 3 octobre 2017

Faisant résonner ses instruments depuis 2008 déjà, l’Orchestre symphonique des jeunes de Terrebonne avait connu une année plus difficile l’an dernier, mais voilà que l’ensemble amateur reprend sa cadence sous la direction de la violoniste Manon Riendeau.

L’Orchestre symphonique des jeunes de Terrebonne, qu’on connaissait auparavant comme l’Orchestre symphonique de Terrebonne, comptait des jeunes et des adultes comme musiciens. «Maintenant, ce ne sont que de jeunes musiciens de 15 à 25 ans. Si des musiciens plus expérimentés viennent jouer avec nous, ce sera en tant que bénévoles», dévoile la nouvelle directrice, qui continuera de diriger le Quatuor des Moulins en parallèle.

Pour cette dernière, l’OSJT se veut désormais un espace pédagogique et formateur où les jeunes musiciens pourront apprendre à jouer avec un ensemble. «Lorsque nous aurons plus de musiciens avec nous, nous formerons des sous-groupes pour travailler certains passages spécifiques avec les différentes sections par exemple, annonce Mme Riendeau. Nous voulons apprendre aux jeunes à ouvrir l’oreille aux autres musiciens pour bien jouer en groupe. Parce qu’être un bon soliste ne veut pas dire être un bon musicien d’orchestre.»

Musiciens recherchés

Pour y parvenir, les jeunes qui intègrent l’OSJT doivent posséder une certaine expérience sur leur instrument respectif. «On parle d’une expérience de 5 à 6 ans. Le jeune doit maîtriser son instrument», évoque la directrice, spécifiant qu’aucune audition n’est requise.

Au sein de l’ensemble, on reconnaîtra le son de violons, d’altos, de violoncelles, de contrebasses, d’instruments de la famille des vents, des bois et des cuivres ainsi que des percussions. Au besoin, le piano sera aussi intégré.

Sous la baguette du chef d’orchestre Vincent Lapointe – aussi directeur musical et fondateur de l’Ensemble Novello et directeur musical de l’Orchestre classique de Terrebonne –, l’OSJT répètera les lundis, de 18 h 30 à 21 h, au Collège Saint-Sacrement de Terrebonne.

«Éventuellement, nous ferons deux concerts par année et nous tâcherons de nous intégrer dans la communauté pour offrir à nos jeunes des possibilités de jouer», souligne Mme Riendeau.

Pour les plus jeunes

La Terrebonnienne et son équipe n’oublient pas les plus jeunes qui voudraient évoluer dans le même cadre. C’est pourquoi l’Orchestre de la relève s’offre aux 10 à 14 ans, qui possèdent aussi une bonne connaissance de leur instrument. Il s’agit d’un petit ensemble à cordes (avec des vents au besoin) qui leur permettra d’acquérir l’expérience de groupe avant qu’ils puissent se lancer dans l’OSJT.

Les répétitions se tiendront les lundis, de 17 h 45 à 19 h 15, aussi au Collège Saint-Sacrement de Terrebonne. C’est Béatrice Madeleine Cadrin qui agira comme chef d’orchestre de la relève.

Parce qu’elle souhaite initier les jeunes à la musique et qu’elle comprend qu’on doit acquérir de l’expérience quelque part avant d’intégrer un des ensembles de l’OSJT, Mme Riendeau invite les plus petits, de 6 à 10 ans, qui commence à jouer de la musique à se former au sein du mini-ensemble à cordes le Moulinet du Quatuor, affilié à l’Académie de musique les Moulins en partenariat avec l’OSJT.

Elle dirigera elle-même les répétitions qui se dérouleront les dimanches, de 9 h 30 à 10 h 45, toujours au Collège Saint-Sacrement.

«Je souhaite donner la chance aux jeunes de faire partie d’un orchestre symphonique parce qu’à mes yeux, il n’y a rien de plus beau!» de conclure la principale intéressée.

Pour plus d’information et pour les inscriptions, composez le 450 471-5740 ou visitez le www.osjt.org.

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités