-2° Terrebonne, jeudi 23 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Louis-Auguste Guillemette honoré par la France

Mercredi 5 janvier 2005

PERSONNALITÉ CULTURELLE 2004

Ayant à son actif plus de 1 200 concerts, le pianiste et organiste de talent Louis-Auguste Guillemette, un résident de La Plaine, a accompagné les plus grands noms du chant pour être enfin couronné Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la France le 6 décembre dernier.

Karine Cousineau

Né à l’Île-Verte, près de Rivière-du-Loup, en 1908, M. Guillemette devient à 14 ans l’élève de l’abbé Auguste Lavoie et fréquentera ensuite le Conservatoire de musique de l’Université de Montréal. C’est en 1932 qu’il donne son tout premier récital à la cathédrale de Rimouski.

Après de vastes tournées à travers le Canada et les États-Unis, notamment en compagnie du grand pianiste Paul Loyonnet, il part de 1934 à 1939 parfaire ses connaissances auprès du réputé Marcel Dubé aux orgues du Saint-Sulpice dans la ville lumière.

De retour au pays durant la Deuxième Guerre mondiale, il devient titulaire des orgues des églises Saint-Enfant-Jésus du Mile End, à Montréal, de Saint-Vincent-de-Paul, à Laval, et de Saint-Aloysius.

Décoré à plusieurs reprises, Louis-Auguste Guillemette a reçu la médaille du Gouverneur général du Canada en 1993, puis la médaille de l’Assemblée nationale en 1998. Il s’est aussi vu remettre le Grand Prix du Conseil régional de la culture de Lanaudière en 1995.

L’honneur décerné par l’Ordre des Arts et des Lettres de France est d’autant plus prestigieux qu’on a attribué à M. Guillemette le grade d’Officier. L’Ordre compte trois grades, soit ceux de Chevalier, d’Officier et de Commandeur. L’âge respectable du récipiendaire, 96 ans, de même que sa grande contribution au monde des arts et de la culture lui ont valu ce privilège.

24 novembre 2017 Rive nord bas

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités