-3° Terrebonne, mercredi 22 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Les mœurs révolutionnées

Mardi 22 février 2005

C’est dans le «p’tit» Théâtre du Vieux-Terrebonne que le vendredi 18 février, des artistes de la région ont fait don de leur voix pour un concert bénéfice.

Geneviève Chaput

Afin de financer l’envoi d’un conteneur rempli d’articles humanitaires au Bénin, Marianne Girard a mis sur pied un concert bénéfice. Plus de 120 personnes se sont jointes à sa cause pour l’encourager à faire le dernier petit bout de chemin restant qui l’emmènera en Afrique du Sud.

Le début

C’est la petite et fragile Amélie Boisclair qui est entrée la première sur la scène, accompagnée de sa guitare acoustique et de sa voix angélique. Auteure-compositrice-interprète, elle a charmé la foule avec ses textes en anglais qui parlent principalement d’amour et d’espoir. Après deux chansons, Simon Normandeau, chanteur et guitariste de Nut2Day, est venu mettre des rythmes à la batterie tandis qu’Yves Cinq-Mars, un musicien aux multiples talents, a agrémenté les mélodies d’Amélie à la basse. Amélie a su toucher la foule avec sa douceur et son humilité.

Suite

Olivier Lamarre, auteur-compositeur-interprète, a commencé son spectacle en mentionnant l’importance que chacun peut avoir sur son propre futur, ajoutant qu’il suffit parfois d’un geste simple pour apporter une différence dans notre société. Olivier a poursuivi tout au long de son spectacle avec des chansons dénonciatrices à caractère social et politique. Il a créé rapidement un lien avec le public, qu’il a fait rire malgré l’intensité de ses textes. Vous pouvez le voir et l’entendre en allant sur son site : www.olivierlamarre.com.

La fin

Pour finir la soirée, le groupe Umany est monté sur les planches. Ses membres ont donné une prestation dynamique et entraînante. Avec des textes remplis d’espoir et d’amour, le tout teinté d’une profondeur spirituelle, ils ont transmis l’importance de l’entraide et la capacité de chacun à poursuivre ses rêves. La surprise de la soirée : Philipe Pelletier, luthier de profession, est venu rejoindre le groupe avec sa cithare. Il a donné une dimension nouvelle à la chanson «Une amie nommée terre». Vous pouvez aller voter sur le site de «Belle et bum» pour le groupe afin de lui donner la chance de prendre de l’expansion et la visibilité qu’il mérite.

Lumière et son

Tous les artistes ont accepté l’invitation de Marianne bénévolement : c’était leur façon d’appuyer la cause et de révolutionner les mœurs chacun à leur manière. Soulignons l’excellent travail de Maxim Charron à l’éclairage, lui qui a très bien mis en valeur les artistes et leur intensité, ainsi que le travail de David Laurendeau à la sonorisation.

Cela a été un spectacle où tous avaient les mêmes idées en tête : partage, amour et entraide. Merci, Marianne, et bon voyage!

Pour plus d’informations sur le projet de Marianne Girard, vous pouvez la joindre par courriel à girard.marie@videotron.ca.

31 dec 2017 Ptit Creux

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités