24° Terrebonne, lundi 27 juin 2016
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
Le Trait d'Union

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Fil RSS

Pierre Binette, un artisan passionné et heureux
Pierre Binette et sa femme, Francine, forment une belle équipe. Lui, le créatif, elle, la gestionnaire. (Photo : Gilles Fontaine)

Pierre Binette, un artisan passionné et heureux

Gilles Fontaine

presse@larevue.qc.ca

Mardi 12 janvier 2016

Depuis plus de 40 ans, Pierre Binette laisse parler sa créativité à travers l’art du cuivre. Il découpe, martèle à répétition et soude de simples feuilles de cuivre pour donner une forme à son imagination. Il transforme cette matière première en de merveilleuses œuvres d’art. Ferblantier de métier, l’artiste de Terrebonne est un véritable passionné.

Fils de ferblantier, Pierre Binette s’est intéressé très tôt au travail de la tôle. Dès 16 ans, il a commencé sa formation professionnelle au Centre d’apprentissage des métiers de la construction, pour devenir ferblantier en 1966. «Je me suis vite rendu compte que j’étais plus manuel qu’intellectuel. Je n’aimais pas vraiment l’école régulière, j’étais timide, un peu renfermé sur moi-même. Or, la ferblanterie m’a aidé à me valoriser, à me réaliser. Je ne peux pas dire où je serais sans ce métier.»

Il s’est rendu compte assez rapidement qu’il possédait un œil créatif. «Je voyais les objets au-delà de la production industrielle d’une pièce. Je voyais une œuvre. Souvent, les professeurs conservaient mes pièces pour les montrer en exemple.»

Coqs et des girouettes

Au fil des années, Pierre Binette a travaillé l’acier et la tôle, mais l’art l’appelait de plus en plus. Avec les feuilles de cuivre, matière plus malléable, il pouvait alors donner vie à sa créativité.

Il s’est spécialisé dans la confection de coqs et de girouettes en cuivre. Ses œuvres perchent sur le toit de plusieurs résidences et commerces de la région, d’Europe et d’Asie. De plus, Pierre Binette fabrique les trophées que la direction des restaurants Saint-Hubert offre à ses franchisés, une relation d’affaires de plus d’une quinzaine d’années.

Aujourd’hui, plusieurs disent de Pierre Binette qu’il est l’un des meilleurs au Québec. Il a gagné de nombreux prix que lui ont remis le Salon des métiers d’art de Montréal et le Conseil des métiers d’art du Québec. Il a reçu un Griffon d’Or de la Ville de Terrebonne en 2001 et en 2006 et a été honoré lors de plusieurs expositions au Québec.

Créations variées

Bien que spécialiste de coqs et de girouettes, l’artiste s’inspire de tout ce qui l’entoure. Dernièrement, il a réalisé une réplique de l’Arbre des généreux en cuivre, remise par la Société d’histoire de la région de Terrebonne à son président, Claude Blouin.

«J’ai fait des aigles aux ailes ouvertes, des abeilles, des poissons. L’une de mes plus belles réalisations est un hippocampe de plus de 4 pieds de haut, sur table de chêne et base en bronze. Je fais également des bijoux de tout genre.»

Cette pièce et plusieurs centaines d’autres se retrouvent en exposition chez lui, à sa résidence de Terrebonne. Chacune de ses créations est, bien entendu, le résultat d’un grand talent, mais surtout d’un souci pour le détail. Certaines de ses pièces ont nécessité plusieurs milliers de morceaux et des quantités innombrables de coups de marteau. «Je crois avoir fait le tour du monde uniquement en découpage.»

Une équipe «soudée»

À plusieurs moments, Pierre Binette a rendu hommage à sa femme, Francine. «Je n’étais que le créatif. Je n’ai jamais vraiment eu le talent pour la promotion ou la publicité. Francine s’est toujours occupée de toutes ces choses. Elle prépare, organise et participe à toutes les expositions. Bien honnêtement, sans elle, je n’aurais jamais pu vivre de mon art.»

L’aide de Francine Binette ne s’arrête pas aux affaires. «C’est l’assistante idéale. Elle n’a jamais hésité à mettre les gants pour m’aider à souder deux pièces ensemble. En fait, c’est la meilleure assistante que j’ai eue.»

Et c’est ensemble, dans une complète complicité, qu’ils s’installent devant une œuvre achevée. «On se donne des frissons, c’est comme ça qu’on est heureux», conclut Pierre Binette.

Il est possible d’admirer ou de se procurer les créations de Pierre Binette en visitant le site www.lartducuivre.com ou en téléphonant au 450 964-5697.

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités