16° Terrebonne, mercredi 26 septembre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

QUE SONT-ILS DEVENUS? Ex-Libris : parce que le plaisir est toujours là
Un nouvel album en préparation, une mini-tournée en 2019, Ex-Libris reprend du service, au plaisir de ses «fans». (Photo : archives - André Côté)

QUE SONT-ILS DEVENUS? Ex-Libris : parce que le plaisir est toujours là

Gilles Fontaine

Mardi 27 février 2018

En 1995, le groupe de musique originaire de Terrebonne Ex-Libris lançait un premier album éponyme qui a reçu un bel accueil. Plus d’une vingtaine d’années après, un souvenir affiché sur les réseaux sociaux semble avoir ranimé une flamme qui n’est jamais totalement disparue. Les membres du groupe en sont actuellement à préparer un deuxième album.

Une simple photo-souvenir du groupe, publiée par Claude Pineault sur les réseaux sociaux, aura été l’élément déclencheur de cette réunion.

«Après avoir publié une vieille photo, Claude a été approché par un producteur de Saint-Hyacinthe, "fan" de notre groupe, qui disait vouloir produire une tournée de spectacles. Claude nous a donc demandé si l’aventure nous tentait», raconte Jean-François Demers.

«On a dit oui, mais on voulait faire de nouvelles "tounes" et donc produire un nouvel album. On s’est mis à écrire et à composer», ajoute-t-il.

Outre de nouvelles compositions, ce deuxième album devrait comprendre des pièces écrites et composées pour un album qui devait paraître autour de 2010, mais qui ne s’est jamais matérialisé.

«Quand on s’est séparés en 1997, chacun de nous a travaillé sur des projets individuels ou avec d’autres artistes. On s’est réunis pour divers spectacles et occasions, comme la fête nationale, ou tout simplement pour le plaisir de jouer ensemble. On ne s’est jamais vraiment lâchés.»

Aux trois membres originaux (Claude Pineault, Jean-François Demers et Stéphane Aubin) se joindra Steve Gagné, un "fan" d’Ex-Libris, qui a accompagné le groupe depuis déjà quelques années.

Musique progressive

Quelle sera la direction musicale que suivra Ex-Libris pour son deuxième album? «Où on est rendus, c’est certain qu’on veut faire plaisir à nos "fans", mais on veut se faire plaisir également. Notre référence a toujours été le progressif. C’est certain que ça va paraître sur l’album, mais on ne ferme aucune porte aux styles musicaux.»

Et quel message portera cet album? «Honnêtement, on n’a pas vraiment de message à passer. On est trop vieux et pas assez beaux, lance Jean-François en riant. Pour vrai, c’est le plaisir de faire de la musique ensemble pour les gens qui nous motive. Si nous avions un message, c’est de transmettre notre fierté de faire de la musique en français.»

Ex-Libris espère entrer en studio en juin et peut-être préparer une mini-tournée pour 2019.

Pour produire leur album, les membres du groupe ont utilisé un moyen de financement de plus en plus populaire auprès des artistes, le sociofinancement. La campagne qui se terminait il y a quelques jours leur a permis d’amasser près de 80 % de leur objectif.

Les 2 et 3 mars, vous retrouverez deux membres du groupe, Claude Pineault et Jean-François Demers, sur la scène du Studio dans le Vieux-Terrebonne avec Catherine Thériault.

Suivez Ex-Libris en visitant sa page Facebook.

31 dec 2017-2018 Lise Viau cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités