22° Terrebonne, samedi 26 mai 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

SUR LES PLANCHES : Une famille comme les autres… ou presque
Si ses enfants lui font vivre des montagnes russes d’émotions, l’important, pour François Massicotte, est d’être présent pour eux… entre deux spectacles. (Photo : Éric Myre)

SUR LES PLANCHES : Une famille comme les autres… ou presque

Pénélope Clermont

Mardi 6 février 2018

Pour son 7e spectacle solo, François Massicotte remonte sur scène avec un sujet qu’il connaît bien : sa famille. Aux apparences différentes, cette famille a de quoi faire rire le public, selon l’humoriste, tellement elle ressemble aux autres, finalement.

François Massicotte a quatre enfants. Le plus vieux d’une union précédente et les trois autres, tous adoptés, de sa conjointe actuelle. Cette ribambelle, tout comme celle des gens qui l’entourent, est la source première d’inspiration du spectacle «Quelle famille!», qu’il viendra présenter au Théâtre du Vieux-Terrebonne le 15 février.

«Il y a une bonne variété entre des expériences que j’ai vécues et des choses que d’autres ont vécues», introduit le père de famille, qui aborde des thèmes comme l’éducation, les lunchs et les fêtes d’enfants ou encore le couple, la parentalité et la vieillesse. Sans oublier les autres parents qui savent te faire sentir un parent indigne, un sentiment qu’il admet, à la blague, ressentir «pas mal tout le temps».

«Ça m’arrive n’importe où. Il y a toujours des parents mieux équipés que toi», dit-il en faisant ensuite référence à un numéro du spectacle : «J’étais allé au parc avec mes enfants. Il faisait chaud et je n’avais pas d’eau, alors qu’une mère donnait de l’eau, mettait de la crème et un chapeau à son enfant!»

L’important, selon l’homme qui cumule plus de 30 ans de métier, c’est d’être présent pour ses enfants, comme ses parents l’ont été pour lui. Parmi ses moments préférés en famille, il soulève les plus simples : «Les enfants qui se font des cabanes dans le salon. Le "fun" pogne avec rien!»

À l’opposé, quand les attentes dépassent la réalité, les moments deviennent savoureux. Parlez-lui d’une journée en ski au Mont-Tremblant...

S’il admet lui-même qu’il n’est pas évident de se renouveler dans les sujets qu’il traite sur scène après autant d’années d’écriture, François Massicotte affirme avoir en contrepartie plus de facilité à livrer ses anecdotes. Pour le reste, il suffit d’aborder des thématiques qui nous touchent et à travers lesquelles le public pourra se reconnaître. Quoi de plus universel que la famille?

18 janvier 2018 - Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités