3° Terrebonne, mercredi 22 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Totalement déchaînée

Mardi 25 janvier 2005

Le passage de la chanteuse Andrée Watters au Théâtre du Vieux-Terrebonne le 14 novembre en a fait, du bruit. En fait, c’est que la chanteuse est une rockeuse donc, par définition, une vraie bête de scène.

Marie-Joëlle Hamelin

Ce qui est bizarre dans tout ça, c’est que la talentueuse chanteuse connaît le plus fort de son succès auprès des jeunes, voire même des très jeunes. D’ailleurs, on avait déplacé la présentation à 19 h étant donné que c’était un dimanche et que toutes ces belles petites frimousses sont à l’école le lendemain. Bien sûr, dans la salle, il y avait des adolescents, mais surtout des parents venus accompagner leurs plus jeunes. À voir leur chanteuse favorite déployer autant d’énergie sur la scène et à entendre des chansons rock, dont quelques-unes en anglais qu’ils ne connaissaient absolument pas, ils devaient bien se demander ce qui était arrivé à leur idole.

C’est bien attendrissant d’avoir un public aussi jeune, mais c’est également dommage pour Andrée Watters, car, à mon avis, tout son potentiel explose sur scène, et la majorité des gens présents ne peuvent en profiter.

Un bel avenir

Personnellement j’ai bien aimé le côté endiablé d’Andrée Watters. Encore très jeune elle-même, elle a bien le temps de faire découvrir à la province son immense talent et son amour indéniable de la scène. Enfin une vraie rockeuse est née dans le paysage musical québécois!

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités