22° Terrebonne, lundi 25 septembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Une « Run de lait », un voyage dans le temps
Dans l'ordre habituel, Marie-Josée Beaupré, conseillère municipale, Céline Durand, administratrice pour la SODECT, Renaud Thibault, vice-président de la SODECT, Éric Giroux, directeur adjoint de l’Écomusée du fier monde et commissaire d'exposition, Jean-Luc Labrecque, directeur par intérim de la SODECT, et Éric Marcoux, agent d'exposition pour la SODECT. (Photo : Gilles Fontaine)

Une « Run de lait », un voyage dans le temps

Gilles Fontaine

Mardi 7 avril 2015

La Maison Bélisle du Vieux-Terrebonne inaugurait, le 2 avril, une exposition permettant de découvrir un pan important des générations passées : la livraison du lait de porte en porte. Jusqu’au 31 mai, l’exposition itinérante «Run de lait» de l’Écomusée du fier monde y sera présentée à la salle Aimé-Despatis.

L’expression familière «Run de lait» décrit le travail du laitier qui sillonnait quotidiennement les rues de la ville pour distribuer du lait frais aux familles. Cette époque est aussi symbolisée par l’utilisation d’un contenant bien particulier : la bouteille de lait en verre. L’exposition «Run de lait» propose de suivre le parcours de cette bouteille à travers le temps, les faits historiques et les objets de collection.

«Cette exposition est le résultat de plusieurs années de recherche et de collecte d’informations, ainsi que de plusieurs mois pour tout reconstituer et monter. "Run de lait", c’est beaucoup d’efforts et de travail effectué par Joanne Burgess, professeure au département d’histoire de l’UQAM, et par de très nombreux étudiants, avec la précieuse collaboration du collectionneur Robert Benoit», a expliqué Éric Giroux, directeur adjoint de l’Écomusée du fier monde.

Souvenirs crémeux

«Ce sont souvent les souvenirs qui viennent nous chercher. L’histoire, la nostalgie et les anecdotes, l’exposition "Run de lait" offre tout ce beau mélange et ce voyage dans le temps», a ajouté Christine Huard, directrice culture, éducation et patrimoine pour la SODECT.

Les plus vieux se souviendront des petites affiches laissées dans la fenêtre pour signifier au laitier qu’il devait s’arrêter ou encore des fameuses bouteilles de lait en verre vide au pas de la porte. «Ma mère me racontait qu’une petite crème se créait sur le dessus du lait. Alors, l’hiver, elle espérait être la première à recueillir les bouteilles pour manger cette crème qui était glacée et, semble-t-il, très bonne», s’est-elle remémoré.

Fidélité et confiance

Les visiteurs y apprendront la très grande confiance et fidélité qu’avaient les familles pour leur laitier. «Beaucoup de laitiers avaient les clés du domicile de leurs clients et entraient pour livrer les bouteilles de lait directement dans le réfrigérateur, ou lorsque les familles déménageaient et changeaient de quartier, elles ne voulaient pas changer de laitier», a raconté M. Giroux.

Ces souvenirs et plusieurs autres font partie de l’exposition alors qu’on suit le parcours de la bouteille de lait dans le temps, de la fin du XIXe siècle jusqu’au tout début des années 1970.

L’exposition «Run de lait» pourra être visitée jusqu’au 31 mai, du jeudi au dimanche entre 13 h et 17 h, pour la modique somme de 2 $. L’entrée vous donnera également accès à l’exposition permanente du rez-de-chaussée de la Maison Bélisle. L’entrée est gratuite pour les enfants âgés de 5 ans et moins. Pour plus d’information, visitez le www.lamaisonbelisle.com ou téléphonez au 450 471-0619.

8 octobre 2017 FEXCO cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités