18° Terrebonne, mardi 21 août 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

La voix du stradivarius de Da Costa
Avec le spectacle Stradivarius à l’opéra, Alexandre Da Costa souhaite faire découvrir l’opéra par son violon. Tel un gardien de musée, il désire être le lien entre le public et la musique qu’il aime tant. (Photo : Laurence Labat)

La voix du stradivarius de Da Costa

Gilles Fontaine

Mardi 23 janvier 2018

Le 4 février à 19 h 30, le Théâtre du Vieux-Terrebonne accueille le violoniste de renommée internationale Alexandre Da Costa et son célèbre violon pour nous présenter le spectacle Stradivarius à l’opéra.

Nous avons joint Alexandre alors qu’il était entre deux répétitions à Winnipeg. Il y a donné deux spectacles avant de partir pour l’Allemagne. Il sera de retour chez lui en février pour entamer une série de spectacles partout au Québec.

«Chez lui» n’aura jamais été si bien dit, puisqu’Alexandre Da Costa sera très bientôt Terrebonnien ou plutôt «Vieux-Terrebonnien». «C’est vraiment [un secteur] que j’aime par son esprit et son ambiance européenne.» Rappelons qu’il avait donné toute une prestation lors d’un concert de l’OSM sur l’Île-des-Moulins en juillet 2014.

Rendre l’opéra accessible

Avec le spectacle Stradivarius à l’opéra, Alexandre Da Costa souhaite faire découvrir l’opéra par son violon.

«Il y a des gens qui aiment et connaissent le classique et l’opéra. Ils sont déjà conquis. Je suis toujours très enchanté de jouer devant eux. Par contre, je souhaite aussi que d’autres viennent voir et s’initier à cette merveilleuse musique. Le spectacle est conçu pour aider les gens à s’en convaincre et pour qu’ils s’accrochent à la musique classique et à l’opéra.»

Pour ce grand admirateur d’opéra, la musique classique utilise un langage universel qui traverse le temps et les modes. «La musique classique est l’une de nos plus belles réalisations depuis qu’on raconte et qu’on expose notre histoire. Je donne autant d’importance à la musique classique et à l’opéra qu’à un musée, et je me sens un peu comme le gardien de musée et le lien entre cette musique et le public.»

Concert amplifié

«Le spectacle que nous présenterons est un concert amplifié, ça sonne bien et fort, confie-t-il. Il y a beaucoup de choses intéressantes dans ce concert, dont le multimédia. Il y aura des projections appuyées par un éclairage et quelques effets spéciaux. Nous souhaitons que les gens se divertissent, qu’ils passent un bon moment. Nous voulons stimuler tous les sens.»

Alexandre Da Costa parle énormément au «nous». «C’est toute l’équipe qui fait le succès du spectacle. Avec moi, il y aura neuf musiciens à cordes, nous avons une grosse équipe technique, sans parler de ceux et celles qui ont pensé ce projet et qui y ont investi. Moi, je ne suis qu’une pièce de puzzle et non un soliste qui présente son spectacle. Nous sommes tous des passionnés et nous avons tous la même intention : faire passer un bon moment aux gens.»

Un violon qui raconte

«L’opéra a des moyens différents de passer le message et l’émotion, notamment par les voix. La musique n’est là que pour appuyer l’histoire», souligne-t-il.

Le temps du spectacle, son violon deviendra la voix qui racontera l’histoire de chacune des pièces choisies. «Nous avons donc choisi les pièces les plus passionnées musicalement et spécifiquement pour un concert-spectacle.»

Alexandre Da Costa est clairement dans une excellente période. Homme heureux et plein d’énergie, il aime la musique et, surtout, le public.

«Être soliste, c’est souvent une histoire de solitaire. Il arrive que je me sente loin de chez moi et des gens que j’aime. Or, toucher et rejoindre le public comme nous souhaitons le faire, ça me donne l’impression de construire une belle relation, une relation que je trouve tout aussi importante sur le plan personnel que sur le plan professionnel. Ce spectacle me représente. J’ai souvent l’habitude de faire des apparitions ici et là. Maintenant, avec ce concert, c’est différent. Je ne voudrai certainement pas m’arrêter après cette tournée. Le désir d’en créer d’autres sera puissant.»

 

***

 

Le spectacle Stradivarius à l’opéra d’Alexandre Da Costa sera présenté au Théâtre du Vieux-Terrebonne le 4 février à 19 h 30. Vous pouvez vous procurer des billets en visitant le www.theatreduvieuxterrebonne.com ou en téléphonant au 450 492-4777.

18 janvier 2018 - Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités