-1° Terrebonne, dimanche 19 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

CHIFFRES ET AUTRES CURIOSITÉS : Les vinyles en vedette
Marc-Olivier Marchand est propriétaire de la boutique La Table Tournante, située dans le Vieux-Terrebonne. (Photo : archives)

CHIFFRES ET AUTRES CURIOSITÉS : Les vinyles en vedette

Gilles Fontaine

Mardi 19 septembre 2017

Spécialisée dans l’achat et la vente de disques vinyles, la boutique du Vieux-Terrebonne La Table Tournante a ouvert ses portes le 14 juin 2014. Marc-Olivier Marchand en est le fondateur.

En stock, l’amateur trouve, à La Table Tournante, plus de 2 364 vinyles de tous les styles et de toutes les époques.

C’est la première édition d’un vieux 45 tours de Nina Dunn (côté A : «If you want my love») qui détient le record de la vente la plus élevée et de la marge bénéficiaire la plus grande à la boutique. Trouvé dans un lot de disques, ce 45 tours a été vendu 500 $ pour un profit de... 500 $, puisque ce lot avait été donné au propriétaire, qui a eu la grande surprise d’y découvrir ce bijou.

Une autre surprise a été trouvée parmi 1 110 disques payés 10 $ : le deuxième album de Beginning of the end, sorti en «pressing» américain en 1976. Conservé par le propriétaire en raison de l’esthétique de la pochette, cet opus vaut plus de 400 $. Sur le Web, 121 personnes le possèdent, dont La Table Tournante, et 619 collectionneurs veulent l’acquérir.

L’album «Menteur» de Jean Leloup, «Les derniers humains» de Richard Desjardins et un vinyle du groupe de garage rock des années 60 Les Jaguars sont trois des disques québécois les plus recherchés. Acheté 50 $, «Les Jaguars Vol. 2» a été vendu pour la somme de 200 $ à un collectionneur suédois. Celui de Jean Leloup a une valeur de plus de 150 $. Quant à l’album de Richard Desjardins, il fait maintenant partie de la collection privée de Marc-Olivier.

Annuellement, La Table Tournante achète plus de 5 000 vinyles. Le plus gros lot acheté contenait 3 500 disques.

Un peu d'histoire

Ailleurs dans le monde, c’est la première édition de l’album blanc des Beatles qui détient du record du prix de vente. Mis aux enchères par Ringo Starr, cet album a atteint le chiffre record de 790 000 $ américains. Il y a quelques mois, le musicien Jack White (The White Stripes) a acheté pour 300 000 $ américains le premier 45 tours d’Elvis Presley, enregistré au Sun studio de Memphis en 1953. Ce disque, un 78 tours, contient les pièces «My happiness» et «That’s when your heartaches begin».

Conseil de l’expert Marc-Olivier Marchand : si vous avez des albums de groupes québécois de garage rock des années 60, vous pourriez détenir des vinyles de grande valeur, alors conservez-les!

17 decembre 2017 Sports Expert cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités