-14° Terrebonne, dimanche 17 décembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

ENTREPRENEURE D'ICI : Geneviève Dubé, l'intuition au service de la santé
Geneviève Dubé exploite depuis un peu plus d'un an une clinique de santé familiale offrant soins médicaux et services spécialisés. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

ENTREPRENEURE D'ICI : Geneviève Dubé, l'intuition au service de la santé

Jean-Marc Gilbert

Mardi 5 décembre 2017

Lorsqu'on lui demande d'où vient sa fibre entrepreneuriale, Geneviève Dubé répond qu'elle n'a fait que suivre son intuition. C'est ce que l'infirmière clinicienne de formation a fait, en 2007, en ouvrant une agence de placement de personnel. Dix ans plus tard, elle est directrice de la clinique de santé familiale Praxis, sur le chemin Gascon.

DispoXtra était une agence de placement de personnel dans le domaine de la santé et des prélèvements sanguins à domicile et en entreprise. Quatre ans plus tard, les activités sont transférées à Dispostat, dont Mme Dubé était copropriétaire. «Nous avons remporté un appel d'offres gouvernemental en placement pour le réseau public. Notre chiffre d'affaires a explosé et nous sommes passés de 30 à 100 employés en un an», se souvient Mme Dubé. Éventuellement, l'entreprise devient une filiale d'Accès Services Santé, qui offre non seulement du placement de personnel, mais aussi des soins à domicile. Geneviève Dubé devient alors directrice des opérations d'Accès Services Santé dans la région.

Projet de clinique

C'est un peu plus tard qu'un projet de clinique privée commence à prendre forme dans la tête de l'entrepreneure. «En travaillant dans le milieu public, je voyais les gens revenir à l'urgence et attendre longtemps. Je voulais donc pallier le délai d'attente en proposant des services dans le privé», dit-elle, sans dénigrer le public.

Après un an de préparation et de discussions, la clinique Praxis est inaugurée en septembre 2016. «Nous offrons une prise en charge 360 degrés du patient, rapide et à coût raisonnable. En plus des infirmières praticiennes spécialisées («superinfirmières»), Praxis offre des soins en ostéopathie, en massothérapie, en chiropractie, etc.», explique Mme Dubé.

«Le métier de "superinfirmière" est méconnu et sous-utilisé, ajoute-t-elle. Elles ont un très grand bagage de connaissances. Ça décharge beaucoup le médecin, car elles peuvent accomplir un très grand nombre de tâches. Mais si le patient doit voir un médecin, c'est aussi possible», affirme Mme Dubé en parlant du Dr Elroy Shuker, directeur médical et médecin principal de la clinique.

Et les patients sont de plus en plus fidèles, selon la directrice de la clinique. «On voit qu'ils pensent à nous et reviennent s'ils ont un problème de santé. C'est un indice que nous répondons à leurs besoins.»

Implication et reconnaissance

La clinique, ouverte depuis à peine un an, s'implique déjà dans la communauté en soutenant certaines causes, dont le Défi allaitement Lanaudière, le Jardin Moore et la Coupe Fred Page, en plus d'être partenaire de la Société de développement culturel de Terrebonne pour son nouveau volet jeunesse.

Notons également que la clinique se démarque dans le milieu économique moulinois. Praxis était finaliste dans les catégories «Nouvelle entreprise» (deux ans et moins) et «Ordre professionnel» lors du Gala Vision tenu par la Chambre de commerce et d'industrie Les Moulins le 10 novembre.

Selon la directrice, il ne faudrait pas s'étonner, au cours des prochaines années, de voir d'autres cliniques Praxis faire leur apparition. S'il est trop tôt pour dire quand et où, cela fait toutefois partie des souhaits de Mme Dubé.

1 an Brisson 2018

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités