-2° Terrebonne, vendredi 17 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

ENTREPRENEURE D'ICI : Ingrid Gagné, exportatrice de beauté
Ingrid Gagné voyage beaucoup pour faire connaître partout dans le monde la marque Misencil, créée par BG Beauté, une entreprise de Terrebonne dont elle est copropriétaire avec son conjoint, Jean-Jacques Benguigui. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

ENTREPRENEURE D'ICI : Ingrid Gagné, exportatrice de beauté

Jean-Marc Gilbert

Mardi 24 octobre 2017

BG BEAUTÉ

Trois semaines à Terrebonne, une semaine à Paris. La cofondatrice de BG Beauté et de la marque Misencil, Ingrid Gagné, voyage constamment entre le Québec et la France pour veiller au développement de l'entreprise depuis l'ouverture d'une première filiale sur le Vieux Continent en 2011. Elle ajoutera bientôt la Floride à sa tournée, puisque l'entreprise de distribution et de formation dans le domaine de l'esthétique poursuit son expansion.

BG Beauté a été fondée en 2003 par Mme Gagné et son conjoint, Jean-Jacques Benguigui, Français d'origine. Comme pour plusieurs, c'est dans le sous-sol de leur résidence que l'aventure a commencé. Mais c'est réellement en 2006, avec la création de Misencil, que les affaires de l'entreprise aujourd'hui située sur le boulevard de la Pinière ont décollé.

«J'ai toujours eu de la facilité à comprendre ce que les femmes veulent. Je voulais donc trouver un concept qui pouvait durer dans le temps, explique Mme Gagné. On a créé un métier qui n'existait pas ici à l'époque.»

Ce concept était de concevoir des extensions de cils synthétiques et une technique d'application répondant aux plus hautes normes de sécurité pour les yeux des femmes. «On se distingue par notre sécurité. Nos produits sont approuvés par Santé Canada, la Food and Drug Administration (aux États-Unis) et par les autorités compétentes en Europe», raconte la cofondatrice.

À l'international

Une dizaine d'années plus tard, on retrouve les produits Misencil chez quelque 12 000 dépositaires dans près de 50 pays. «Mon rêve est que Misencil devienne la marque numéro 1 dans le monde», lance l'ambitieuse femme d'affaires.

C'est pourquoi Mme Gagné voyage beaucoup entre le siège social de Terrebonne, où l'on retrouve 45 employés, et la filiale de Paris, où 25 personnes sont à l'emploi de la compagnie. Misencil USA verra également le jour en 2018, du côté de la Floride. Mme Gagné est en train de bâtir l'équipe de travail qui va bientôt desservir ce marché.

Formation

Chez BG Beauté, on retrouve des salles de formation pour les clientes de l'entreprise, essentiellement des spécialistes du domaine de l'esthétique.

«Environ 90 % de nos clientes sont des esthéticiennes. Nous avons de 50 à 60 nouvelles clientes par mois», se réjouit Mme Gagné, dont l'entreprise distribue aussi des produits de maquillage permanent Biotek, en plus d'offrir de la formation dans ce domaine également.

Prix et nominations

Misencil reçoit de plus en plus de reconnaissance de l'industrie. La marque a remporté le prix de l'Innovation lors de la 45e édition du Congrès international d’Esthétique appliquée à Paris en 2015.

Le travail de l'entrepreneure est lui aussi de plus en plus reconnu. Mme Gagné est en nomination pour le prix «Affaires au féminin» au prochain Gala Vision de la Chambre de commerce et d'industrie des Moulins, qui se déroulera le 10 novembre. Deux jours plus tôt, elle sera au Palais des congrès où se tiendra le gala du Réseau de femmes d'affaires du Québec (RFAQ). Elle est finaliste dans la catégorie «Entrepreneure active à l'international».

30 nov 2017 Pneu 337 cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités