22° Terrebonne, lundi 25 septembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

FABRIQUÉ ICI : Nouvelles recettes pour diminuer le gaspillage alimentaire
François Woods, Stéphanie David, Amélie Léger et Didier Pageon sont les propriétaires des Aliments Si-Bon, qui embauchent une quarantaine d’employés dans deux usines établies à Terrebonne. (Photo : Pénélope Clermont)

FABRIQUÉ ICI : Nouvelles recettes pour diminuer le gaspillage alimentaire

Pénélope Clermont

Mardi 19 janvier 2016

Comptant de nouveaux propriétaires depuis 2014, les Aliments Si-Bon, fondés en 1985, innovent par l’entremise des sauces Kitchen Lab. Des sauces réalisées à partir de légumes difformes et exclusivement disponibles chez Metro.

Bien connus pour leur ketchup aux fruits Si-Bon, leurs produits inspirés de recettes traditionnelles Délices D’Autrefois, et leurs produits naturels et biologiques Necta, les Aliments Si-Bon ont en effet développé, à la demande de l’équipe des achats de Metro, des sauces aux saveurs originales faites à base de légumes atypiques et de légumes de catégorie 2.

«C’est notre façon de contribuer à diminuer le gaspillage alimentaire, d’expliquer l’une des copropriétaires, Stéphanie David. Notre équipe a travaillé très fort pour développer des sauces végétariennes qui impressionnent par leur goût savoureux.»

On retrouve ainsi sur les tablettes des épiceries Metro trois sauces Kitchen Lab, soit rosée à la betterave, courge et paprika fumé, et aubergine et olives.

Si elles permettent d’ajouter au menu des aliments qui ne se retrouveraient pas dans les assiettes normalement, ces sauces demandent plus de temps et de ressources à produire, ce qui constitue le principal défi des Aliments Si-Bon. «L’approvisionnement est plus difficile, car ce type de légumes n’est souvent pas récolté ou distribué, mais nous avons des ententes avec des agriculteurs. Quant au traitement, nous devons embaucher du personnel qui épluche les légumes à la main étant donné leur forme irrégulière. Ça nous demande plus d’efforts, mais le résultat en vaut la peine!» ajoute Mme David.

Notons que les autres produits de l’entreprise de Terrebonne sont disponibles dans la plupart des grandes épiceries du Québec.

6 octobre 2017 Gal Rive Nord cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités