-3° Terrebonne, jeudi 23 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

FABRIQUÉ ICI : Recherche et développement, une priorité pour Fabelta
Le laboratoire de test met à rude épreuve les systèmes de fenestration développés par Fabelta. On y teste la durabilité et l’efficacité avant de les proposer à la clientèle. (Photo : courtoisie)

FABRIQUÉ ICI : Recherche et développement, une priorité pour Fabelta

Gilles Fontaine

Mardi 31 octobre 2017

Œuvrant dans les systèmes de fenestration, Fabelta est implantée à Terrebonne depuis 1990. L’entreprise de Sylvie et Michel Desroches se spécialise depuis plus de cinq ans dans la fabrication de systèmes de fenestration sur mesure et à haut rendement énergétique pour les résidences haut de gamme.

«Il y a plus de cinq ans, nous avons pris un virage et avons choisi de resserrer notre créneau. Puisqu’il est plus précis, nous pouvons développer de nouveaux produits. D’ailleurs, la recherche et le développement font partie de nos priorités. Nous tentons de mettre sur le marché un nouveau produit tous les deux ans», explique Jennifer Lortie, directrice des ventes résidentielles.

Cheminement d’une création

On porte rarement à l’attention des gens le processus de développement d’un nouveau produit. Pourtant, il s’agit d’une étape évidemment essentielle qui requiert l’implication de plusieurs personnes, comme pour le système PuRE (rendement énergétique) qu’a conçu et développe Fabelta.

«Avant même de concevoir ce nouveau produit, nous avons voulu identifier plus précisément notre marché, savoir à qui nous voulions nous adresser et avec qui nous voulions collaborer», dévoile Mme Lortie.

«Une fois notre idée précisée, nous sommes allés sonder les ingénieurs. Nous leur avons demandé ce qu’ils préféraient, ce qu’ils souhaitaient avoir comme amélioration. Pour nous, les architectes sont les maillons qui nous relient à la clientèle. C’était donc important d’avoir leur avis.»

L’équipe se met au travail

Après avoir tout compilé, le travail d’équipe a débuté. «Tous les départements de l’entreprise étaient représentés et impliqués au sein d’un comité de développement de produits. Dans ce comité, il y a des représentants de l’usine, des ventes, les ingénieurs, l’informatique, l’exploitation et le développement des affaires; c’est un réel travail d’équipe. À partir des premières esquisses, le comité se rencontre au fur et à mesure que le prototype évolue», détaille la directrice des ventes résidentielles.

C’est lorsque ce comité est satisfait du produit que ce dernier est présenté au marché et une deuxième séance de «groupe témoin» est organisée pour confirmer que le produit est bien final. Or, architectes et fournisseurs sont sollicités pour compléter la phase de conception.

«En quatrième étape vient enfin la fabrication. Par contre, testons d’abord le processus de fabrication. Nous réalisons tout le processus et le répétons plusieurs fois. Nous examinons toutes les étapes, calculons le temps de production et modifions la chaîne de production en conséquence. Nous répétons les opérations jusqu’à ce que nous atteignions nos objectifs. Le produit est maintenant prêt à être fabriqué.»

Après toutes ces étapes de conception et de fabrication où tout est réalisé à Terrebonne, il n’est pas surprenant de savoir qu’une période d’au moins deux ans peut être nécessaire pour développer un nouveau produit.

29 nov 2017 ALBI NISSAN cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités