-9° Terrebonne, lundi 20 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

« Innover, ce n’est pas une option, mais une nécessité »
Gaétan Morin, président et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ, ainsi que Lucie Lecours, directrice générale de la CCIM, sont ici entourés des membres de l’équipe du Fonds de solidarité FTQ venus assister à la conférence en grand nombre. (Photo : Véronick Talbot)

« Innover, ce n’est pas une option, mais une nécessité »

Véronick Talbot

Mardi 7 novembre 2017

Le thème de l’innovation était à l’honneur le mercredi 1er novembre, alors que la Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins (CCIM) accueillait le président et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ, Gaétan Morin. Une soixantaine de femmes et d’hommes d’affaires ont participé à ce premier déjeuner Découverte de la saison, qui était présenté à l’Impéria Hôtel et Suites de Terrebonne.

Évoluant au sein du Fonds de solidarité FTQ depuis 1989, Gaétan Morin siège également aux conseils d’administration de SSQ Groupe financier, de la Fondation de l’entrepreneurship et du Cercle des présidents du Québec. Avant d’aborder le thème de l’innovation, il a d’abord dressé le portrait de la société qu’il préside et dirige depuis 2014.

«Chaque année, ce sont 645 000 actionnaires qui nous confient près de 800 M$ au Québec, ce qui nous permet d’investir près de 650 M$ sur une base annuelle dans des entreprises d’ici, a-t-il introduit. Et nous soutenons des entreprises de toutes les tailles, de toutes les régions et de tous les secteurs.»

Partenaire de 2 719 entreprises, le Fonds de solidarité FTQ contribue à la création et au maintien de près de 187 000 emplois. «En date du 31 mai 2017, notre rendement était de 9,1 % au cours de la dernière année, de 7,3 % sur une période de 5 ans et de 4,1 % sur une période de 10 ans. C’est une performance exceptionnelle», a poursuivi M. Morin.

La société compte notamment 17 fonds régionaux, entre autres dans la région de Lanaudière, ainsi que 73 fonds locaux administrés par des MRC et centres locaux de développement. «On travaille d’ailleurs très fort pour en implanter un dans la MRC Les Moulins. L’objectif de ces fonds : stimuler la croissance des entreprises dans lesquelles on investit. Et lorsqu’on parle d’investissement, on ne peut pas taire l’important enjeu qu’est celui de l’innovation.»

Prendre le train de l’innovation

En effet, selon M. Morin, l’innovation sous toutes ses formes peut aider les entreprises à augmenter leur productivité et à améliorer leur compétitivité. «L’innovation, c’est tout ce qu’une entreprise fait et tout ce qu’elle peut faire à court terme pour demeurer en avant de la compétition. C’est la recherche en continu de nouvelles méthodes pour améliorer ses façons de faire. Et lorsque ça se manifeste au quotidien, on parle d’une culture d’innovation. Et c’est exactement ce que nous devons stimuler au sein de nos entreprises afin d’en augmenter la valeur.»

Et il insiste : il ne faut pas confondre innovation et invention. «Ce n’est pas d’avoir une idée de génie, mais de trouver des processus pour améliorer la configuration de l’entreprise, son offre et son expérience client.»

Ressources humaines et expertise

Parce que l’innovation nécessite souvent des ressources financières, le conférencier a révélé que le Fonds de solidarité FTQ consacre une enveloppe de 120 M$ sur trois ans pour appuyer des projets innovants, en plus d’accompagner les entreprises retenues. «Nous offrons d’abord un montant de 5 000 $ pour l’élaboration d’un diagnostic, puis un prêt à un taux d’intérêt de 1 %, jusqu’à concurrence de 250 000 $, pour une étude de faisabilité. En plus de ces ressources financières, nous mettons à la disposition des entreprises une expertise en la matière, grâce à l’aide de nos équipes et de nos partenaires.»

Gaétan Morin a ainsi conclu sa conférence : «Aujourd’hui, innover n’est pas une option, mais une nécessité. C’est facile à dire, mais pas toujours facile à faire, et c’est pourquoi le Fonds de solidarité FTQ et ses partenaires sont mobilisés pour aider nos entreprises à innover, à accroître leur productivité et à améliorer leur compétitivité.»

Notons que la CCIM vous invite à son Gala Vision qui aura lieu ce vendredi 10 novembre au Golf Le Mirage. Par ailleurs, le comité Affaires au féminin vous convie à son prochain dîner le jeudi 16 novembre au Steak Frites St-Paul de Terrebonne. De son côté, l’Aile jeunesse vous propose une visite de la Brasserie Mille-Îles le jeudi 23 novembre dès 17 h. Pour tout connaître de la programmation de la CCIM, visitez le www.ccimoulins.com ou composez le 450 966-1536.

24 novembre 2017 Rive nord cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités