3° Terrebonne, mercredi 22 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

“ Ma maison Rona ” dans notre quartier

Mercredi 6 avril 2005

Pendant 11 semaines, deux familles auront pour mission de rénover et de décorer deux maisons de même valeur et possédant le même potentiel de rénovation. Pour la troisième édition de l’émission "Ma maison Rona", Marie-Lise Pilote, animatrice, et son équipe ont choisi de s’attaquer à deux bungalows de Saint-François-Laval.

Yvon et Annie, l’équipe des Bleus, et Julien et Isabelle, l’équipe des Jaunes, s’affrontent dans les rénovations afin de remporter leur résidence, soit leur maison Rona. "Ma maison Rona" est diffusée tous les lundis à 20 h sur les ondes de TVA. De semaine en semaine, La Revue, grâce à des entrevues exclusives, présentera l’avancement des travaux de la maison des jaunes comme de celle des bleus.

Des six finalistes, Yvon Quintal, Annie Bouchard, Julien Ferrari et Isabelle Gauthier ont été retenus pour la troisième édition de "Ma maison Rona". La Revue vous présente cette semaine les deux couples dans la course de la rénovation.

Karine Cousineau

Les Jaunes

Julien, 24 ans, et Isabelle, 29 ans, sont ensemble depuis huit ans. Mariés depuis deux ans, ils sont les parents de Kelly-Ann, cinq ans, et de Jacob, trois ans.

D’entrée de jeu, les Jaunes affirment que leur maison Rona, ils vont la garder. "C’est un rêve que nous caressons depuis longtemps d’avoir notre maison, et c’est une chance de pouvoir la faire à notre goût", affirme Isabelle, originaire de Terrebonne. L’emplacement de la maison lui plaît bien.

Le couple a choisi la famille comme priorité. Mère à la maison, Isabelle a préféré tout donner à ses enfants. "La maison n’était donc pas dans nos projets immédiats, mais la chance s’est présentée", s’exclame Julien. "Nous ne nous attendions pas à être choisis; nous avons été très surpris et très heureux", ajoute-t-il.

En première étape, Julien et Isabelle se sont attaqués à la démolition. "C’était très difficile physiquement. J’ai coulé du ciment; je n’aurais jamais pensé faire ça de ma vie", s’étonne Isabelle. "Elle m’a grandement surpris, elle est super bonne!" déclare Julien. Le couple se découvre donc sous de nouveaux jours.

Le plus difficile pour Isabelle : laisser ses petits amours. "Je me sens coupable de laisser mes enfants, mais ça me fait du bien d’accomplir autre chose", affirme-t-elle.

Les Bleus

Yvon, 39 ans, est directeur d’entrepôt, et Annie, 31 ans, qui est originaire de Lachenaie, est secrétaire médicale. Amoureux depuis maintenant plus de quatre ans, ils ont chacun un fils issu d’unions précédentes, Yohan, 10 ans, et Kevin, 12 ans.

Assidus de "Ma maison Rona" et d’émissions de rénovation et de décoration, Yvon et Annie se sont finalement inscrits au concours. "Chaque étape était un pas vers la réussite, et on l’a eue!" affirme Yvon. "Depuis l’âge de 15 ans, je travaille en me disant qu’un jour, j’aurai ma maison, et enfin le moment est venu", affirme Annie.

La démolition a également été éprouvante pour l’équipe des Bleus. "Le week-end suivant, nous étions tous courbaturés. Je suis même allée chez l’ostéopathe", mentionne Annie. Le couple a dû entre autres démolir une cheminée de briques à -20 degrés Celsius, tout un défi! "Quand on a visité la maison pour la première fois, c’était décourageant. C’était laid, sale, ça puait, mais avec les nouvelles divisions, c’est très encourageant", déclare Yvon.

Contraintes

Les deux couples doivent passer 30 heures par semaine à la rénovation de leur maison. Ils doivent respecter leurs goûts ainsi que leur budget; ils sont donc parfois confrontés à des choix déchirants. Fini, pas fini, le vendredi à 17 h, ils doivent déposer leurs outils.

Ne manquez la reconstruction pas à pas la semaine prochaine à 20 h sur les ondes de TVA.

1 an Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités