7° Terrebonne, mardi 23 octobre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

La Maison Vegas ne sera plus
L’équipe de la Maison Vegas, ensemble pour l’une des dernières fois, entoure Anne-Marie Ouellet (4e en partant de la gauche), qui prendra une retraite plus que méritée. (Photo : courtoisie)

La Maison Vegas ne sera plus

Gilles

Fontaine

presse@larevue.qc.ca

Mardi 9 octobre 2018

Le bar dansant la Maison Vegas, situé sur la montée Masson à Terrebonne, fermera incessamment ses portes avant d’être démoli. Un nouveau concept verra le jour, le Salon Monaco.

«Nous souhaitons nous renouveler et aller vers un autre concept, le Salon Monaco, qui sera un centre d’amusement, de loteries et de paris sportifs», annonce Maxime Laforest, propriétaire.

«Le bâtiment actuel sera démoli et nous nous installerons dans un nouvel endroit, au 559, boulevard des Seigneurs.» L’ouverture du Salon Monaco est prévue en novembre.

L’histoire selon Anne-Marie Ouellet

La fermeture de la Maison Vegas sera aussi l’occasion pour Anne-Marie Ouellet, serveuse, de prendre une retraite plus que méritée. «Elle compte plus de 30 ans de service, mentionne M. Laforest. Elle a vu plusieurs patrons et est toujours en forme. Ça a été un grand plaisir de la côtoyer.»

Âgée de 74 ans – elle aura 75 ans en janvier –, Anne-Marie Ouellet se considère en grande forme. Elle aura donné 33 ans de service à cet endroit. Arrivée à Mascouche à 18 ans avec sa famille, Mme Ouellet a œuvré pendant 20 ans pour la Canada Flushwood Doors à Terrebonne, jusqu’à la démolition de l’usine. Elle avait alors 38 ans. À 40 ans, elle a décidé de suivre une formation de barmaid et travaille dans ce domaine depuis 1984. C’est en décembre 1985 qu’elle a commencé sa carrière à la Maison Vegas. «Au début, ça s’appelait le Cocorico. Le propriétaire était Léopold Caron. Il y a eu de nouveaux propriétaires en 1987 et le nom a été changé pour La Causerie. Et c’est en 1995 que les parents de Maxime Laforest ont acheté le commerce. Le nom est devenu la Maison Vegas plus tard.»

Le 6 octobre, toute l’équipe du bar dansant la Maison Vegas a souligné ce moment important. «Je vais continuer de travailler jusqu’à la démolition», assure Mme Ouellet.

Le futur

«Je me sens bien, dans mon cœur et dans ma peau. Je ne crois pas avoir de deuil à faire, puisque la bâtisse va être démolie. Je suis prête à tourner la page», poursuit-elle. Elle dit vouloir prendre le temps comme il vient.

Elle n’a jamais été mariée et n’a pas eu d’enfant. Elle s’est toujours occupée de ses parents. Aujourd’hui, Anne-Marie Ouellet prendra soin d’elle.

Reportage publicitaire

2018-10-01 au 12-24 Espace Montcalm CEL

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités