2° Terrebonne, jeudi 19 avril 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Une décision de poids, une inspiration de taille
Pierre Nevraumont et Vicky Marchand, président et directrice générale de la CCM, Jimmy Sévigny, conférencier, Pierre Berthiaume, directeur général de la CCT, ainsi que Michel Philippe, président de la CCT. (Photo : Marie-Claude Lapointe Photo)

Une décision de poids, une inspiration de taille

Véronick Talbot

Vendredi 18 janvier 2013

DÎNER D’AFFAIRES LES MOULINS

Des gens prennent des résolutions chaque jour. Surtout en début d’année. Mais qu’en est-il de se battre pour changer sa vie et repartir à zéro? C’est le chemin qu’a emprunté Jimmy Sévigny, qui a perdu 270 lb après avoir frôlé la mort. Et c’est l’histoire de courage qu’il a racontée aux gens d’affaires de la région lors du plus récent Dîner d’Affaires Les Moulins. 

En ce mois de janvier, les chambres de commerce de Terrebonne (CCT) et de Mascouche (CCM) souhaitaient aborder une thématique qui nous touche tous, peu importe notre âge : la santé. Et c’est pour cette raison que les deux organismes ont invité le conférencier Jimmy Sévigny lors du dernier Dîner d’Affaires Les Moulins, le 16 janvier, au restaurant Vulcano de Mascouche.

Avec émotion et humour, l’homme de 30 ans a raconté son histoire aux quelque 80 personnes présentes. Malgré son jeune âge, il a vécu beaucoup d’expériences de toutes sortes. «J’ai toujours su que j’allais être différent. À 8 ans, je pesais déjà 200 lb. Les autres élèves me poussaient à la récréation. À 11 ans, j’ai atteint un poids de 250 lb. J’étais alors obèse morbide, je faisais du diabète, de l’arthrite juvénile, de la tension artérielle, de l’asthme, et j’avais le moral à zéro. C’est sans parler de mon entrée au secondaire, qui a été un cauchemar», a commencé le conférencier.

Or, à l’âge de 19 ans, sa vie a véritablement pris une autre direction. À 452 lb et sans emploi, il a réalisé qu’il n’allait nulle part, tout simplement. «Puis, un soir, mon cœur s’est arrêté de battre pendant 13 secondes. Je me suis débattu et j’ai recommencé à respirer. Trois mois plus tard, un électrogramme est venu confirmer que j’avais alors subi un infarctus. Ce soir-là, j’ai promis à ma mère que j’allais changer. Et c’est ce que j’ai fait.»

Une «renaissance»

Parce que les seules limites sont celles que l’on s’impose, Jimmy Sévigny n’a reculé devant aucune des nombreuses épreuves qui se sont présentées à lui : intimidation, problèmes de santé, efforts physiques et psychologiques, envie de tout abandonner… En fait, cinq étapes lui ont permis de «renaître», comme lui-même le souligne : faire un bilan, se fixer des objectifs réalistes, éloigner les irritants d’autour de soi, sortir de sa zone de confort, et y aller pouce par pouce.  

«Des fois, il faut exploser sa carapace et sortir de sa zone de confort pour grandir et prendre de la force. Et si vous ne le faites pas, personne ne le fera pour vous», a insisté le conférencier avec une énergie contagieuse.

Aujourd’hui détenteur d’un baccalauréat en éducation physique, conférencier, auteur notoire, fier collaborateur de Chantal Lacroix et surtout, homme d’affaires en pleine santé, Jimmy Sévigny est un véritable modèle d’inspiration. À de nombreuses reprises, l’auditoire n’a pas hésité à l’applaudir et à le féliciter. «Dites-vous une chose : si vous voulez du positif, vous devez vous arranger pour en avoir. Vous êtes les propres artisans du film de votre vie.»

Faire la différence

Rencontré par le journal La Revue, le conférencier avait des étoiles dans les yeux. Comme son auditoire d’ailleurs. «J’adore mon métier de conférencier. Que ce soit dans les écoles ou pour du corporatif, je me dis toujours que si je réussis à inspirer une seule personne, ça vaut la peine de faire ce que je fais. Ça fait du bien de motiver les gens et de les aider à s’épanouir un peu plus chaque jour.»

Si vous avez manqué la conférence de Jimmy Sévigny, vous pouvez en savoir davantage sur son parcours en visitant le www.jimmysevigny.com. Pour ce qui est de la CCT et de la CCM, qui ont elles aussi votre bien-être à cœur, sachez qu’elles vous invitent à participer à l’événement «Osez… arrêter et prendre votre journée du 31 janvier», initié par le comité Affaires au féminin. Vous êtes aussi convié au premier Déjeuner d’Affaires Les Moulins de l’année, le 6 février au Golf Le Boisée. Pour plus d’information, visitez le www.ccmascouche.com ou le www.ccterrebonne.qc.ca.

10 janvier 2018 - Brisson (cellulaire)

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités