12° Terrebonne, lundi 25 juin 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Appel au civisme
La police de Terrebonne demande aux automobilistes de faire preuve de courtoisie en respectant les règlements relatifs au stationnement dans les places réservées aux personnes handicapées. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

Appel au civisme

Jean-Marc Gilbert

Vendredi 23 février 2018

PLACES DE STATIONNEMENT POUR HANDICAPÉS

Le Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion veut sensibiliser la population quant à l'utilisation des places de stationnement réservées aux personnes handicapées.

 «Ces places de stationnement ne sont pas une zone pour débarquer des passagers, attendre leur retour alors qu'ils sont partis faire une commission rapide ou bien encore pour s'y stationner temporairement», écrit le corps policier dans un communiqué de presse. Elles sont plutôt réservées exclusivement aux gens limités dans leurs déplacements en raison de condition physique, pour leur permettre d'accéder plus facilement à certains endroits.

Vignettes

Par ailleurs, les vignettes de stationnement, émises uniquement par la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), ne sont délivrées que sous certaines conditions.

«Nous tenons à souligner que cette vignette ne permet pas le stationnement en zone handicapée si la personne détentrice de cette vignette n'est pas présente dans le véhicule», rappelle la police de Terrebonne, tout en indiquant que le détenteur doit avoir en sa possession le certificat produit la SAAQ.

Constats d'infraction

Toute personne contrevenant à ces règlements s'expose à des amendes de 100 $, plus les frais. Les agents continueront «d'être à l'affût de ces infractions et ils appliqueront rigoureusement la loi», prévient le corps policier.

L'an dernier, 176 constats d'infraction en cette matière ont été donnés. En date du 20 février, le nombre de constats remis pour l'année 2018 était de 48.

Selon Benoît Bilodeau, capitaine aux affaires publiques, cet appel au civisme n'est pas lancé en lien avec une recrudescence de ce type d'infraction, mais uniquement puisque l'application des règlements relatifs à l'utilisation de ces places de stationnement fait partie des priorités du service de police pour 2018.

La Revue en 5 minutes CEL

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités