-1° Terrebonne, dimanche 19 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Collisions et sorties de route
Pour éviter les accidents, les policiers rappellent aux automobilistes d'adapter leur conduite lors de conditions climatiques précaires en gardant leurs distances du véhicule qui les précède et en s’assurant que leurs phares, feux et châssis sont bien dégagés. (Photo : Armand Ohayon/G4 Média)

Collisions et sorties de route

Jean-Marc Gilbert

Vendredi 19 février 2016

EN RAISON DU COCKTAIL MÉTÉO

Malgré quelques accrochages et sorties de route, aucun accident majeur n'a été causé par le cocktail météo de la dernière semaine, à Mascouche et à Terrebonne. Les policiers de la Sûreté du Québec ont pour leur part été plus occupés sur le réseau autoroutier.

Les 16 et 17 février, les agents de la SQ ont dû répondre à des dizaines d'appels pour des accrochages et des sorties de route dans la région de Lanaudière. On ne rapporte que quelques blessés légers.

La majorité des collisions sont survenues à l'extérieur de la MRC Les Moulins, soit dans les secteurs de Saint-Esprit et de Saint-Thomas-de-Joliette.

Le 17 février, peu après 8 h 30, un ambulancier qui prêtait assistance à un conducteur impliqué dans une sortie de route a été blessé lorsqu'un autre automobiliste a perdu la maîtrise de son véhicule avant d'entrer en collision avec l'ambulance et l’ambulancier, sur la route 158.

Toujours le même jour, cinq collisions ont été recensées en moins de deux heures sur une portion de l'autoroute 31. Aucun blessé grave de ce côté non plus.

Du côté des services de police de Mascouche et de Terrebonne, on ne rapporte que quelques accrochages causant des dommages matériels.

Opération Griffe

La Sûreté du Québec a d'ailleurs profité du 17 février pour déclencher l'opération Griffe dans la région autoroutière du grand Montréal. Le but est de changer les comportements des usagers de la route en amont d'une tempête hivernale. Cette opération est déclenchée lorsque les conditions routières risquent de se dégrader au cours des heures à venir.

La présence policière est donc rehaussée, à certains endroits stratégiques, pour s'assurer que les automobilistes respectent le Code de la sécurité routière, notamment en ce qui concerne la vitesse excessive et la conduite non adaptée lors de conditions météorologiques difficiles.

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités