2° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Michel Demers fait face à 10 chefs d’accusation

Jean-Marc Gilbert

Mercredi 27 janvier 2016

ARRÊTÉ POUR CRIMES SEXUELS

Michel Demers, cet homme de 51 ans de Saint-Lin-Laurentides arrêté en lien avec des crimes sexuels commis à Mascouche, à Terrebonne et sur la Rive-Sud, a comparu le 18 janvier au palais de justice de Longueuil pour faire face à une dizaine de chefs d’accusation.

Le quinquagénaire a été épinglé par la Sûreté du Québec le 15 janvier, seulement 48 heures après que les crimes à caractère sexuel qu’on lui reproche eurent été commis.

Le 13 janvier, l’homme aurait d’abord agressé une femme dans le stationnement d’un Jean Coutu de Mascouche. Dans la même journée, du côté de Terrebonne, il aurait exhibé ses organes génitaux devant une piétonne qui marchait près de la rue Castille, à l’île Saint-Jean.

L’homme est également soupçonné d’avoir agressé, toujours le 13 janvier, une femme près des Promenades de Saint-Bruno, à Longueuil. Un autre événement de nature sexuelle qui impliquerait le même individu a été rapporté du côté de Saint-Hubert, toujours sur la Rive-Sud.

Puisqu’il s’agit de crimes sériels et qu’ils sont survenus dans des villes différentes, l’enquête a été confiée à la Sûreté du Québec, en collaboration avec les corps de police des municipalités impliquées.

La Sûreté du Québec n’est pas en mesure de préciser si l’homme possède des antécédents judiciaires en semblable matière.

L’accusé reviendra en cour à une date ultérieure.

1 an Brisson 2018

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités